Le projet de naissance

Mis en avant de plus en plus, le projet de naissance est un document réalisé par les futurs parents. Ils y inscrivent leurs souhaits pour l’accouchement, la délivrance, les soins apportés au nouveau-né et à la mère.

Ce projet permet aux parents d’exprimer leurs envies pour que cet évènement se déroule le plus sereinement et respectueusement possible pour eux. Ce document sera transmis à la sage-femme ainsi qu’à l’équipe de la maternité.

Plus il est donné tôt à l’équipe, mieux c’est! En effet chaque point sera discuté avec la maternité et les professionnels de santé qui vous suivent pendant la grossesse pour plusieurs raisons:

  • Pratique: si vous souhaitez faire une partie de votre travail dans l’eau et que la maternité ne possède pas de baignoire, il faudra soi revoir ce point soit changer de lieu d’accouchement.
  • Logique: chaque maternité possède ses protocoles. Si l’équipe juge qu’une de vos demandes est trop risquée pour vous ou votre enfant, elle pourrait refuser votre souhait. Il ne faut pas vous braquer et entamer un dialogue avec l’équipe pour trouver un terrain d’entente qui satisfera les deux parties.

Si vous accouchement se passe bien, il y a de grande chance que votre projet de naissance validé par l’équipe soit respectée. En revanche, en cas d’urgences, votre protection ainsi que celle de l’enfant passe avant tout. Le projet de naissance pourra être mis de coté pour votre sécurité.

Crédit photographique: pixabay

Que mettre dans le projet de naissance?

Le mieux est de faire une liste de tout ce que vous aimeriez et de classer vos souhaits par catégories.

Par exemple:

  • Le travail: liberté de positions, monitoring en continu ou ponctuel, travail dans l’eau, analgésie péridural ou non, être dans la pénombre, pouvoir manger et boire un peu…
  • L’expulsion: personne présente à vos cotés, cordon coupé par qui et quand, peau à peau…
  • La délivrance
  • Allaitement ou non: première tétée d’accueil…
  • Soins apportés au nouveau-né: bain le jour de la naissance…

Ce projet a pour but de vous amener à réfléchir sur les conditions idéales dans lesquelles vous voudriez vivre la naissance de votre enfant. Il faut bien sur que ces conditions soient raccord avec la réalité et avec votre réalité. Il faut aussi prendre en compte que vous ne serez surement pas seule à mettre au monde un enfant ce jour-là dans cette maternité. Il est donc possible que pour cela, certains de vos souhaits ne soient pas réalisables comme être dans une baignoire si le service n’en dispose que d’une et qu’une femme est déjà en travail dedans.

Prenez le temps de réaliser votre projet de naissance, soyez curieux et posez des questions à vos professionnels de santé (sage-femmes, obstétriciens et maternité) pour avoir toutes les réponses dont vous avez besoin, faites vous accompagnez par votre sage-femme, une accompagnante périnatale ou un spécialiste en périnatalité si besoin et faites évoluer ce projet pour que vous viviez cet événement le mieux pour vous.

Accompagner une grossesse avec la naturopathie

On me demande souvent ce que peut faire un naturopathe pour accompagner un couple pendant une grossesse. Je partage mes axes de travail lors d’accompagne de grossesse. L’objectif étant que la femme soit libre d’exprimer ses envies, ses contraintes et ce qu’elle désire mettre en place pour vivre le plus sereinement possible cette grossesse.

L’attention se porte souvent sur la femme enceinte mais le compagnon ou la compagne est aussi là et vit cette nouvelle étape de leur vie de couple. Il faut intégrer cela à la consultation et donner les informations aux deux personnes car le compagnon ou la compagne aura aussi les clefs pour soulager et accompagner la femme enceinte dans cette grossesse.

Alimentation

On entend souvent que pendant la grossesse, il faut manger deux fois plus mais pas du tout: il faut manger deux fois mieux! Le corps subit beaucoup de transformation pendant ces neuf mois, il a des besoins supplémentaires en vitamines et en minéraux pour fonctionner normalement et pour apporter au foetus ce dont il a besoin pour se développement. Il faut donc être vigilant sur la qualité des produits consommés, sur la quantité et la qualités des graisses, des protéines et des sucres ingérés. S’ajoute à cela, la liste des aliments que les femmes ne peuvent pas consommer pendant la grossesse. Il faut parfois faire un point alimentation et trouver un planning alimentaire qui permet d’éviter les carences tout en se faisant plaisir.

Bien-être

C’est important de se sentir bien et de prendre soin de son corps au quotidien. Lors de la grossesse, la peau peu subir quelques désagréments comme l’apparition de vergetures, d’un masque de grossesse, des boutons d’acné. Avoir les bons produits naturels, les bonnes recettes de cosmétiques home-made, les propriétés des huiles végétales permet d’avoir toutes les cartes en main pour faire les bons choix et prendre le temps de s’occuper de ses petits désagréments.

crédit photographique : pixabay

Soulagements des petits tracas au naturel

Cette période de grands bouleversements peut occasionner des tracas que l’on peut soulager de façon naturel comme les angoisses, les troubles de la circulation, les troubles du transit, les crampes, certaines douleurs articulaires ou musculaires, la prévention des nausées,… La naturopathie aide aussi à soulager ces maux de grossesse.

Accompagner et vivre sereinement le bouleversement émotionnel

Cette période de bouleversements physiques s’accompagne aussi de bouleversements émotionnels. Le stress, l’anxiété et parfois les angoisses peuvent prendre beaucoup d’importance dans le quotidien. Il est important de vivre ces émotions, de les laisser s’exprimer sans les laisser s’imprimer et s’ancrer dans le quotidien. Avoir un soutien émotionnel, s’aider de la respiration, de techniques de relaxation permet de mieux vivre ces émotions et de retrouver le calme.

crédit photographique : pixabay