4 bonnes habitudes pour démarrer le 1er trimestre de grossesse

Vous venez de découvrir que vous êtes enceinte? Vous prenez peu à peu conscience de tout ce que votre corps est en train de créer dans votre utérus, de fabriquer un petit être vivant et de s’adapter à la grossesse.

Votre corps va fabriquer pendant la grossesse un très grand nombre de cellules pour créer les organes, les nerfs, les os, la peau, les glandes de votre bébé, le placenta, le liquide amniotique, mais aussi le nécessaire pour augmenter le poids de l’utérus ainsi que le volume sanguin. Il va aussi devoir remplacer les cellules des reins et du foie qui vont travailler plus pour gérer les déchets d’un nouvel être vivant en plus de vous.

Plutôt vous mettrez en place de bonnes habitudes pour prendre soin de vous, de votre santé et de la santé du bébé, plus vous aurez des bases solides tout au long de la grossesse.

Vous allez traverser de nombreux bouleversements physiques et émotionnels. De bonnes bases vous permettront de soutenir votre corps face à ces changements.

Soignez votre alimentation

L’alimentation est la base d’une bonne santé.

Il est temps de mettre en place de bonnes habitudes alimentaires. Vous devez mangez deux fois mieux, pas deux fois plus. Vous avez besoin de bons nutriments pour éviter les carences qui se trouvent principalement dans les fruits et légumes frais.

Consommez chaque jour des aliments frais, entiers: des fruits et légumes de saison crus et cuits arrosés d’une bonne dose d’huiles végétales, des céréales complêtes et des légumineuses. Mangez raisonnablement de la viande de bonne qualité et des poissons gras. Ajoutez un peu d’oléagineux.

La capacité d’adaptation de votre corps dépend de ce dont vous lui apporter. Tous les efforts que vous ferez pendant cette période vous permettra de prendre de bonnes habitudes qui perdureront et qui auront un impact sur votre santé mais vous transmettrez aussi le meilleur à votre enfant pour qu’il se développe.

Essayez de gérer les maux à l’aide de moyens naturels

Vous allez peut-être souffrir de nausées, de constipation, ou d’autres maux qui peuvent vous déranger. Votre corps travaille pour que votre bébé ait tout ce dont il a besoin pour qu’il se développe au mieux. Tout ces efforts occasionnent de la fatigue.

Écoutez votre corps et votre intuition et offrez-lui le meilleur.

Prenez le temps de vous reposer.

Bougez dès que vous pouvez

Il est important de garder une activité physique douce et régulière pour entretenir votre corps. La grossesse n’est pas un état pathologique. S’il n’y a aucune contre-indication à faire du sport, prenez le temps de marche, nager, faire du yoga prénatal, ou une autre activité qui vous motive.

Instaurez une routine sportive de 30 minutes chaque jour pour être en forme.

Prenez du temps pour vous

C’est le moment d’être connectée à vos ressentis et à vos besoins.

Si vous avez besoin de dormir, prenez le temps de faire une sieste.

Si vous avez besoin d’aller vous promener au calme, allez-y.

Si vous avez faim, mangez.

Si vous vous sentez dépasser par vos émotions, n’hésitez pas à trouver une personne bienveillante qui saura vous écouter, pleurez si vous en ressentez le besoin. Ne gardez pas vos doutes, vos troubles pour vous. Osez demander de l’aide car il n’y aucune honte. Au contraire, c’est une belle preuve de confiance et de force.

La grossesse est pleine de bouleversements. Entourez-vous des belles personnes bienveillantes en qui vous avez confiance et à qui vous pouvez ouvrir votre coeur. 

Téléchargez mon ebook gratuit une grossesse au naturel ici!

Cystite, se soigner au naturel

Cette inflammation des voies urinaires est bien connue de toutes les femmes. Elle peut être liée à l’insuffisance de consommation d’eau dans la journée, des rapports sexuels, une mauvaise hygiène, au stress, à une alimentation riche en sucres.

Les sensations d’un début de cystite:

  • sensations de pression dans la vessie
  • envies très fréquentes d’uriner (souvent seulement pour quelques gouttes)
  • l’urine est chaude et pique à la miction
  • brulure lors de la miction
  • démangeaisons et pertes blanches parfois…

Alternatives naturelles

Avant que la cystite devienne plus grave, la première chose à faire est de boire de l’eau en grande quantité pour diluer les urines. Les tisanes à base de Bruyère et de Busserole (pas de busserole chez les femmes enceintes) seront un allié de taille grâce à leurs actions antiseptique, astringente, diurétique et sédatives des voies urinaires. Elles vont soulager la douleur en local et faciliter l’évacuation des micro-organismes responsables de la cystite en empêchant leur adhésion sur les parois de la vessie et de l’urètre.

Les Extraits de Pépins de Pamplemousse sont efficaces dans ce cas car ils sont antibactériens et antifongiques.

crédit photographique: pixabay

Les cystites peuvent être liées à une alimentation trop acidifiantes. Les produits transformés et industriels (gâteaux, biscuits, chips, pizza, quiche, desserts, glaces), confitures, viandes rouges, charcuteries, fromages, sodas et jus de fruits… sont très acidifiants pour le corps. Pour retrouver un équilibre acido-basique correct, faites la part belle aux fruits et aux légumes frais ainsi qu’aux herbes aromatiques dans vos assiettes quotidiennes.

La constipation est aussi un facteur de déclenchement de cystite. Pour éviter de laisser s’installer la constipation, mangez à chaque repas des légumes. Faites une cure de probiotiques pour équilibrez votre flore intestinale.

Pensez à uriner plusieurs fois par jour et évitez de vous retenir. Ça favorise le développement des micro-organismes responsables de la cystite. Urinez après chaque rapport sexuels.

Evitez de porter des vêtements synthétiques et trop moulants et d’utiliser des savons irritants et agressifs pour cette partie du corps sensible.