Mes 10 conseils alimentaires de naturopathe pour une vie saine

Pas facile de s’y retrouver au milieu de tous les conseils alimentaires que l’on voit sur internet et dans les magazines. Je vous donne mes 10 conseils alimentaires pour une vie plus saine et en meilleur santé.

herbs-1823966_1920

  1. Buvez…

… de l’eau! Pas de sodas, de tisanes, de thé, de café… de l’eau! Notre corps est composé majoritairement d’eau. Elle régit de nombreuses fonctions vitales dont l’élimination des déchets. Si vous ne buvez pas, vous vous auto-intoxiquez. Il faut boire en moyenne 1,5L à 2L d’eau chaque jour.

Astuces: Emportez toujours avec vous une gourde remplie d’eau pour ne jamais être déshydraté. 

Vous pouvez aussi vous préparer des eaux aromatisées avec des fruits, des crudités et des aromates. Très rafraîchissantes pour les chaudes journées, vous pourrez varier les gouts et les saveurs.

2. Faites le plein d’énergie grâce à votre petit d’énergie

Commencez votre journée avec un petit déjeuner salé ou riche en bon gras comme des oeufs bio, des avocats, de la purée d’amandes ou de noisettes. Ça permet de tenir toute la matinée sans fringale.

Astuces: Pensez aux oeufs mollets et aux avocado toasts qui sont délicieux au petit déjeuner.

3. Goûtez les fruits

Les fruits se digèrent très vite. Si vous les mangez en fin de raps, ils vont rester dans l’estomac et fermenter. Ballonnements et maux de ventre vont se faire sentir.

Astuces: Mangez les fruits à 10h ou à 16h pour le goûter accompagnés d’une petite poignée d’oléagineux.

IMG_4241 2

4. Ajoutez des protéines végétales à vos repas

Quand on parle de protéines végétales, on pense en premier au tofu, mais il n’y pas que ça! Le tempeh, le seitan, les pois chiches, les lentilles et autres  légumineuses en font partie. Sources d’acides aminés facilement assimilables, elles sont faciles à digérer. Vous pouvez les cuisiner chaudes ou froides en salade.

Astuces: Pour un repas complet, associez une céréales à une légumineuse.

5. Du pain, oui mais lequel?

Choisissez bien votre pain: complet, au levain, au céréales, Essène. Il vous apportera des protéines et des minéraux que l’on ne trouva pas dans le pain blanc.

Astuces: Pour ne pas craquer et dévorer une baguette de pain blanc, gardez toujours au congélateur des tranches de pain complet. 

IMG_4194

6. Mettez de l’huile!

On cuisine souvent avec une seule huile: olive, colza, tournesol… Pour faire le plein d’oméga 3, 6 et 9, mélangez les huiles de colza, de lin, de noix, de cameline, de noisettes… Variez les saveurs!

Astuces: L’huile de coco fait des merveilles en patisserie!

7. Consommez vrai

Si vous voulez manger des tartines de beurre, faites-le mais avec du vrai beurre. Si vous voulez mettre de la crème dans vos coquillettes, faites-le mais pas avec de la crème 0%! Mangez de vrais produits, non transformés, non allégés. Manger de temps en temps de la crème, du beurre, du fromage blanc est mieux que de manger tous les jours des produits allégés.

8. Fringales, non merci!

En cas d’envies subites de dévorer une tablette de chocolat, respirez!! Prenez le temps de vous recentrer et respirez avec le ventre pendant quelques minutes. Vous pouvez aussi boire un verre d’eau pour calmer la fringale.

Astuces: L’huile essentielles de géranium rosat est magique sur les envies et fringales. Mettez 1 goutte sur les poignets, frottez et respirez! La fringale va partir aussi vite qu’elle est venue.

9. Écoutez-vous

Si vous n’avez pas faim au réveil, ne vous forcez pas à prendre un petit déjeuner. Mangez quand vous en ressentez le besoin.  Votre corps sait et vous fait savoir quand il a besoin d’être nourri.

Astuces: Emportez des fruits, des oléagineux et un carré de chocolat noir en cas de faim. Ça vous évitera de vous jeter sur une chromatine ou des gâteaux trop sucrés.

IMG_4010

10. Faites vous plaisir

Je ne le dirais jamais assez… Mangez ce que vous avez envie, trouvez votre équilibre. Ne soyez pas frustré, ne vous privez pas d’une part de gâteau au chocolat si vous en avez envie, équilibrez juste votre prochain repas.

Astuces: Faites-vous de belles assiettes, colorées, avec plein de légumes. Vous mangerez avec plus de plaisir.

Et vous, quelles sont vos astuces pour une vie saine?

 

 

 

 

Consommer local, pourquoi?

S’il y a bien quelque chose que je n’aime pas manquer chaque semaine, c’est le marché du samedi matin à Bayonne. Plus qu’une habitude, c’est devenu pour moi une tradition! Tradition que j’ai toujours eu! Déjà à la fac, je faisais mes courses aux halles de Dijon, puis à celles de Troyes! J’ai toujours aimé les bons produits, locaux et bio si possible. Ma consommation a un impact sur mon environnement, c’est pour cela que je favorise les circuits courts et les produits locaux.

 Les Pyrénées-Atlantiques sont une magnifique région où la gastronomie est bien présente. On trouve plein de producteurs de très bon fromages de brebis, des maraichers de qualité et des fermes respectueuses des animaux et de leur environnement. Leur faire confiance et acheter leur produit, c’est leur permettre de continuer à vivre de leur passion. C’est aussi une belle façon de récompenser toutes ces heures de travail pour pouvoir nous offrir un produit de qualité.

http---readtiger.com-img-wkp-fr-Bayonne-Les_nouvelles_halles-20091003

La qualité remplace la quantité

J’ai fait le choix de me nourrir avec des produits de qualité. Hippocrate (médecin grec) disait « Que ton aliment soit ta première médecine. » et je suis ce précepte. Je ne mange pas de tomates en hiver (elles n’ont pas de goût!), mes placards ne débordent pas d’aliments déjà transformés ni de bonbons ni de gâteaux industriels. Si je veux manger un gâteau, je le fais! Et ça tombe bien, j’adore cuisiner! J’achète des produits « bruts », c’est-à-dire des fruits, des légumes, de la viande ou du poisson frais, des céréales qu’il faut cuisiner, « transformer » soi-même. Tout cela a des avantages:

  • j’ai un oeil sur ce que je consomme. Je choisis les produits en fonction de mes envies, de mes besoins. Je fais attention à leur qualité.
  • je prends juste ce dont j’ai besoin pour la semaine: pas de surconsommation! Les produits frais ne se gardent pas indéfiniment. En achetant juste ce que je vais manger, je jette beaucoup moins. Donc moins de déchets!
  • on tisse des liens et je pense que c’est le plus important, ce côté humain qui nous manque dans nos vies à 100 à l’heure.

http---www.touradour.com-towns-bayonne-images-halles_bayonne4

Devenir consom’acteur

Ce terme est vraiment très important. Je vais le dire à nouveau: ce que l’on consomme à un impact sur notre environnement et cet impact a plusieurs dimensions: économique, écologique, sociale.

Je prends mon pain au levain à la boulangerie des Halles. Si j’ai envie, je prends mon poisson chez un des deux poissonniers présents. Je prends ma viande chez le boucher. J’achète quelques tranches de jambon ou un rôti à la Ferme Elizaldia. Je fais ensuite le plein de vitamines vers Pêche d’Enfer qui propose des fruits et légumes bio. Je prends mes oeufs bio chez les mêmes producteurs depuis longtemps. Je fais ensuite un saut sur le stand de Jérome qui propose des fromages délicieux (mentions spéciales pour le gouda et le parmesan!). Mes totebags sont déjà bien remplis avec mes sacs en tissus et mes boites (#mistertuptup). Nous allons tenir largement cette semaine pour un budget d’environ 50 euros.

Pour le reste:

  • les céréales: je vais soit en magasin bio soit à La Mesure à Bayonne qui propose tous les produits en vrac. C’est super pratique. Vous apportez juste vos contenants et vous vous servez. Pas besoin de passer ensuite des heures à ranger, c’est déjà fait!
  • le papier toilette, les croquettes et la litières pour Pancook: je vais en supermarché, pas le choix!

http---mcalp.fr-wp-content-uploads-2013-08-Soir%C3%A9e-F%C3%AAtes-de-Bayonne-2.jpg

La culpabilité

Bien sur, il m’arrive d’acheter quelques produits en supermarché (yaourts, pâte feuilletée, pâtes fraiches…), je vais même chez Picard! Je ne culpabilise pas pour autant. Oui, il faut consommer local et faire des efforts pour limiter nos déchets. Par contre, il faut aussi lâcher un peu la pression et déculpabiliser. Nous ne sommes pas des machines! Je veux bien me lever le samedi matin pour faire mon marché, par contre je ne suis pas capable de préparer un diner pour 6 le vendredi soir après une semaine de double boulot!

Il m’arrive même de commander en gros sur certains sites de vente-privée des produits bio quand il y a des ventes! J’ai donc reçu un colis avec 5 kg de flocons d’avoine!! Autant vous dire que mon mec et mes collègues en rigolent encore!!!

Et vous, vous consommez comment?

 

 

Stop à la torture du bikini body

Depuis le mois de mars, on voit apparaitre dans les magazines des idées telles que « Perdez 5 kg en 2 semaines », « Atteignez votre objectif bikini body » et autres slogans sympathiques qui m’énervent. Comme tout le monde, j’ai acheté ces magazines, j’ai essayé les régimes, j’ai maltraité mon corps, je l’ai privé, j’ai arrêté de manger […]

5 conseils pour s’endormir sans compter les moutons

Le sommeil, c’est important! Si comme moi, vous avez tendance à être mal luné quand vous n’avez pas votre quota de sommeil, cet article est pour vous! Je vous présente mes astuces pour tomber dans les bras de Morphée.

  • Stop à la lumière bleue! C’est un fait les écrans sont l’ennemi du sommeil. Il faut éteindre les téléphones portables, les tablettes et les ordinateurs au maximum à 21h pour s’endormir rapidement et avoir un sommeil reposant. Prenez un livre à la place!

ipad-820272_1920.jpg

  • La routine est votre amie! Dans ce cas particulier, la routine avant de se mettre au lit a du bon! En effet, faire quelques étirements, quelques postures de yoga, méditer, prendre le temps de faire le point sur sa journée, lister les jolies choses que vous avez vécu pendant la journée, lire un livre feel-good… permet de déconnecter avec le rythme infernal du jour pour s’accorder un temps de détente et amorcer la phase d’endormissement.

 

  • Les plantes en aide! On trouve partout des tisanes facilitant le sommeil. Valériane, passiflore, camomille, fleurs d’oranger, verveine… sont un soutien non négligeable pour passer une bonne nuit. Mais si vous avez une vessie de Minipouce, vous risquez de vous lever plusieurs avant et pendant la nuit, ce qui perturbe le sommeil (problème très bien connu!). Les huiles essentielles sont une alternative facile et utile! 2 gouttes de lavande vraie, de petit grain bigaradier ou d’oranger doux sur un mouchoir à respirer et à glisser sous l’oreiller et vous tomberez dans les bras de Morphée en un rien de temps.

herbs-1823966_1920.jpg

  • Massez-vous! Un massage détente et bien-être vous aidera à vous reconnecter à votre corps et à vous relaxer avant de vous coucher. Mélangez 2 cuillères à soupe d’huile végétale avec 3 gouttes de lavande vraie et prenez le temps de vous masser ou de vous faire masser!

 

  • Écoutez! Certaines applications propose des séances de méditation spéciale sommeil avec le bruit de l’océan, du vent dans une foret ou du chant des oiseaux. Apaisement, relaxation et sommeil à la clef!

 

Et vous quels sont vos astuces pour trouver le sommeil?

 

Crédit photographique: Pixabay

10 idées pour se ressourcer sans partir de chez soi

Mai et ses jours fériés que l’on attend avec impatience pour déconnecter du quotidien est enfin là! La première étape pour vraiment déconnecter de notre rythme infernal et se reconnecter à notre être profond, c’est de débrancher tablette, ordinateur et téléphones, pour pouvoir se reconnecter à notre être profond. 

Je vous propose 10 idées pour vous ressourcer sans partir loin de chez vous, à faire et à refaire autant de fois que vous en avez besoin pour atteindre l’apaisement et la détente recherchés:

1. Sortez! 

Même si le soleil a du mal à se faire une place au milieu des nuages en ce moment: mettez-le nez dehors! Allez vous balader en foret ou respirez les embruns à la plage. Chaussez vos baskets et allez marcher/courir. Jardinez, c’est une belle activité! Oxygénez-vous!!

2. Laissez parler votre corps à son rythme (dansez,chantez)!

Mettez une musique que vous aimez, qui vous détend et fermez les yeux. Laissez votre corps se bercer, onduler, vibrer au son de la musique. Si vous le voulez, vous pouvez même chanter! Laisser votre corps s’exprimer et se relâcher.

3. Étirez-vous!

La détente de l’esprit passe aussi par la détente du corps. Prenez le temps de vous étirez, de faire le chat, de faire de la place à l’intérieur pour vous sentir bien. Quelques minutes d’étirements permettent aussi d’amorcer l’heure du coucher et de préparer le sommeil.

people-2562357_1920
Yoga, pilates, étirements sont vos alliés!

4. Listez toutes les jolies choses qui vous arrivent tous les jours!

J’ai un petit rituel: chaque soir, je note dans mon agenda 3 jolies choses qui me sont arrivées dans la journée. Parfois c’est plus difficile à trouver que d’autres mais, à force de faire ceci, je me suis rendue compte que même si ma journée a été dure, éprouvante, il se passait toujours des choses positives. Ça me permet de relativiser, de prendre du recul. Notez vos petits et vos grands plaisirs, vos victoires, vos pensées positives, les bons moments, les belles rencontres… Tout, tant que c’est positifs! Pas de jugements ni de pensées négatives.

5. Dessinez, peignez, coloriez, créez, transformez!

Exprimez-vous avec l’art! Si vous ne savez pas dessiner, vous pouvez trouver des mandalas à colorier. Cet art revient à la mode et les bénéfices sont importants: augmentation de la concentration, diminution du stress, relaxation, tout cela en prenant un peu de temps pour colorier. Vous pouvez aussi créer des décorations avec du bois flotté ou des meubles récupérés.

drawing-2151087_1920.png

6. Soyez gourmand!

En tant que grande gourmande, je ne vais pas vous mentir… Croquez dans une belle part de gâteau au chocolat, dégustez un chocolat, buvez un bon thé ou un chocolat chaud et surtout prenez le temps de le déguster! C’est votre moment à vous, profitez-en.

7. Prenez soin de votre corps!

Prenez le temps de vous faire couler un bain avec du gros sels et des bougies pour vous détendre. Chouchoutez votre corps! Exfoliez puis hydratez votre peau en profondeur. Enrobez vos cheveux d’huile pour les nourrir. Mettez un joli masque sur votre visage. Si vous le pouvez, massez-vous pour reprendre contact avec votre corps. L’idée est de se faire du bien!

8. Bougez votre intérieur!

Faites du tri chez vous, dans votre bureau, dans votre armoire. Réagencez, redécorez votre intérieur. Parfois il suffit juste de déplacer 2 ou 3 meubles pour avoir un résultat en harmonie avec ce que l’on désire.

mockup-2752023_1920

9. Lisez!

Depuis combien de temps vous n’avez pas ouvert un livre par manque de temps? ou par flemme? ou parce qu’une nouvelle série est sortie sur Netflix? Découvrez un livre feel-good/une BD/ un roman qui vous tentait tant mais que vous avez mis de côté.

10. Faites-vous confiance!

On laisse souvent s’installer un stress permanent, un malaise qui grandit et qui nous laisse croire que pour nous ressourcer, il faut forcément partir loin de notre quotidien. Pas forcément! Faites-vous confiance, écoutez-vous! Vous n’avez plus envie de répondre à un coup de téléphone le soir? Éteignez votre téléphone. Vous préférez rester chez vous pour vous reposer que de sortir avec vos amis? Faites-vous une soirée film-canapé et vous serez mieux pour la prochaine soirée.

silhouette-3087517_1280

Prenez du temps pour vous, pour vous rendre compte de l’importance de prendre soin de vous et vous verrez que toutes les petites choses qui vous apportent bonheur et réconfort au quotidien ne sont pas forcément un voyage à l’autre bout du monde mais un café en terrasse au soleil.

 

Et vous, que faites-vous pour prendre soin de vous? Quelles sont vos activités réconfortantes? 

 

 

 

Mon ménage au naturel

Avec le retour de la pluie, j’ai décidé de mettre à profit ces quelques jours fériés pour faire un grand ménage de printemps! Depuis déjà quelques années, je n’utilise plus de produits nettoyants « chimiques ». Mes sprays maison ont remplacé depuis déjà quelques temps les flacons des supermarchés. 

Pourquoi utiliser des produits naturels?

C’est écologique: la plupart des produits d’entretien contiennent des produits nocifs pour l’environnement mais aussi pour les hommes et les animaux. En prenant conscience de cela, j’ai décidé de supprimer la totalité des mes produits d’entretien « chimiques » et de les remplacer par des produits maison non nocifs et non toxiques pour l’environnement et pour mon environnement à moi.

C’est économique: et c’est un sacré avantage! Pour créer tous mes produits, j’ai besoin de quelques matières premières de base qui sont les mêmes pour tous. Au final, je m’y retrouve largement financièrement. Quand on voit le prix d’un nettoyant chimique multi-usage, c’est beaucoup plus rentable d’avoir ses bases à la maison et de prendre 5 à 10 minutes de temps en temps à le fabriquer soi-même.

C’est rassurant: je ne sais pas comment vous vivez votre ménage, mais pour moi ce n’est jamais une partie de plaisir! Alors si en plus, je m’intoxique en même temps… Bref, je suis rassurée à l’idée d’utilisée des produits non toxiques, non nocifs et écologiques.

flour-791840_1920.jpg

Les produits de bases:

  • Le vinaigre blanc

C’est l’ingrédient de base pour créer tous ses produits ménagers ( avec le bicarbonate!).

Il est désodorisant, nettoyant, détartrant, anti-calcaire puissant, désinfectant, assouplissant et adoucissant.

Je l’utilise dans toutes mes recettes de nettoyant multi-usages pour la cuisine, la salle de bain et les toilettes. Je m’en sers aussi pour nettoyer mon frigo, ma bouilloire et mes vitres (pur).

  • Les cristaux de soude

Attention aux peaux sensibles: les cristaux de soude sont à utiliser avec des gants car ils sont un peu irritants.

Ils sont dégraissants, nettoyants, détachants et adoucissants. Ils ont aussi une action puissante sur les bactéries, les champignons et les moisissures. Ils sont donc super pour nettoyer les sols, le linge, les canalisations bouchées (en association avec le vinaigre blanc).

Je les utilise dans mon solide vaisselle, les pastilles pour le lave-vaisselle et la poudre pour nettoyer les toilettes.

  • L’acide citrique

C’est un produit totalement naturel que l’on retrouve dans le citron.

Il est super détartrant, acidifiant, fongicide, bactéricide et c’est un nettoyant puissant.

Je l’utilise dans ma recette de tablettes pour le lave-vaisselle et pour la poudre nettoyante pour les toilettes. J’en mets également un peu pour détartrer ma bouilloire régulièrement.

baking-soda-768950_1920.jpg

  • Le bicarbonate de sodium

C’est la poudre à avoir dans ses placards pour créer ses produits d’entretien ou pour utiliser aussi en cosmétiques.

Il est désodorisant, nettoyant, dégraissant et détachant.

J’en mets un peu partout: dans mes nettoyants multi-usages, dans le frigo et les placards en cas de mauvaises odeurs, dans les canalisations mais aussi dans mon déodorant maison!

  • Le percarbonate de sodium

C’est l’ennemi des taches!

Il est détachant, blanchissant, nettoyant, désinfectant et désodorisant.

Je l’utilise dans mes pastilles pour le lave-vaisselle, en cas de taches récalcitrantes sur le linge.

Ateliers fabrication de produits d’entretien

Je propose de temps en temps des ateliers de fabrication de produits d’entretien naturels. Si cela vous intéresse, je mets le planning à jour tous les mois ici! 

 

Et vous, avec quels produits naturels faites- vous votre ménage?

Et si on ralentissait un peu?

Je ne sais pas vous mais moi je passe mon temps à courir après le temps!! Rien d’anormal vous allez me dire, je fais juste comme tout le monde… Mais moi ça ne va plus. À jongler entre mes deux jobs, mes soucis de santé, ma vie perso, gérer l’appart, mes soucis perso… j’ai failli tout envoyer bouler, jeter mon portable dans la Nive, prendre un aller simple pour la Caraïbe et me faire oublier! C’était pas un burn out, plutôt un ras-le-bol général.

Pourquoi une pause?

Ça a commencé doucement… J’avais du mal à me lever le matin, je repoussais l’heure du lever donc plus de yoga ni de méditation le matin. Puis j’ai eu beaucoup de mal à garder mon calme au quotidien, j’étais énervée, irritable. Avec ça, je peinais à trouver le sommeil. Et enfin ma grosse crise d’endométriose de plus de trois semaines (conséquence de ma mauvaise gestion du stress, du sommeil) a juste potentialisé le tout! En gros, je me suis transformée en une bombe à retardement sans savoir quand j’allais exploser… Me rendant compte du chemin plutôt sinueux et dangereux vers lequel je me dirigeais, j’ai pris la décision de faire une pause pendant une semaine: juste moi, toute seule, loin de mon quotidien pour me retrouver, me reconnecter à mon rythme.

L’aventure

Après avoir cherché le lieu idéal pour me retrouver, j’ai décidé de partir une semaine en auberge de jeunesse à Athènes. C’est une capitale que je voulais visiter depuis longtemps. À force d’attendre que l’on se décide à plusieurs, j’avais oublié mon envie de découvrir la Grèce. Mon billet pris et l’auberge réservé, je me suis renseignée sur les excursions possibles, les sites à visiter et je n’ai rien réservé! Mon intuition m’a soufflé de relâcher un peu la pression avant de partir sous peine de voir la cocotte explosée et de partir dans de mauvaises conditions. Les grèves d’Air France ont mis ma patience à rude épreuve mais j’ai pris la chose avec philosophie (au final, le plateau repas n’était pas mauvais!!).

IMG_4026

Mon sac à dos dans la voiture, je laisse la voiture à l’aéroport et je quitte la grisaille toulousaine pour le soleil et la chaleur grecs. Mes soucis restent au sol, moi je m’envole. Déjà, en escale à Paris, je me sens plus légère, comme déconnectée de mon quotidien. Je m’autorise enfin une pause, un jus frais en attendant mon second vol. Arrivée à Athènes, la chaleur me saisie et me détend: ça y est, les vacances sont bien là!!

 

Dans mon sac, j’ai pris mon vieux polaroid, ma go pro pour filmer (j’adore monter mes films de vacances, ça me fait de jolis souvenirs), ma liseuse, le lonely planet et « Le pouvoir du moment présent » d’Eckhart Tolle. Ce livre, je l’ai depuis plus de six mois. Je n’arrive pas à le lire, pas de place pour cette réflexion dans mon quotidien ou alors pas le moment. Un matin, je l’ai mis dans mon sac et je suis partie vadrouiller dans la ville. En fin d’après-midi, j’ai trouvé un coin tranquille pour me poser face à l’Acropole et j’ai commencé à en lire des quelques passages qui m’ont donné à réfléchir. Chaque jour, je découvrais un peu plus ce livre et cette philosophie de vie. Il y a des passages qui m’ont touché, d’autres pas du tout. J’ai pris ce qu’il y avait à prendre.

IMG_4025

En plus de découvrir ce livre, j’ai découvert une ville pleine d’histoire. Une ville qui m’a permis de me recentrer, de retrouver ma place dans ma vie, de me reconnecter à mon rythme, qui m’a laissé évoluer à mon rythme dans ses rues, à travers sa gastronomie. Athènes m’a offert ce qui m’avait manqué depuis longtemps: du temps pour moi et à moi. J’ai dévoré des dakos et des moussakas, je suis tombée sous le charme du vin blanc local (avec modération!), j’ai redécouvert la sensation de faim, j’ai rencontré des personnes très gentilles qui venaient des quatre coins du monde, j’ai pris plaisir à être seule sans ressentir ni solitude ni tristesse. C’était mon moment à moi et je l’ai vécu à fond.

Cette pause a été nécessaire pour me permettre de prendre conscience du rythme effréné dans lequel j’évolue. J’ai pris conscience que communiquer est nécessaire, que ce soit à la maison ou au travail, pour pouvoir avancer sereinement et ne pas tout garder pour moi, que dire non à ce que l’on ne veut pas ou plus, ce n’est pas faire de la peine aux autres mais c’est s’écouter soi-même. 

IMG_3908

Ralentir pour se retrouver

Le bilan de ce ralentissement, de cette déconnection de mon quotidien est plus que positif. Malgré une fin de vacances un peu brusque, je dors mieux, je ne suis pas stressée, je prends le temps quitte à être un petit peu en retard, je souris à nouveau et ce n’est pas forcé, j’ai repris le yoga et la méditation sans forcer. Bref, j’adapte mon quotidien à mon rythme et ça fait du bien. Je prends le temps de prendre le temps!

Ralentir le rythme est parfois nécessaire, sans quoi l’on risque de se perdre en chemin.