Colles et cristaux, les déchets du corps

On parle beaucoup de détox, de toxines, d’intoxination mais nous connaissons peu les déchets qui encrassent notre corps. L’élimination de ces déchets se fait en fonction de leurs particularités et en fonction des émonctoires qui peuvent les éliminer.

Il existe deux types de déchets différents: les colles et les cristaux.

Les colles

Ce sont les déchets collants et non solubles dans les liquides corporels. Ils sont éliminés par le couple foie-intestins via les selles et la bile et les glandes sébacées avec le sébum. Ces déchets proviennent majoritairement des glucides présent dans l’alimentation et des graisses.

Les colles sont à l’origine de maladies peu douloureuses mais qui provoquent des écoulements ou des suintements (rhumes, bronchites, sinusites, acné, eczéma suintant…).

Les cristaux

Ce sont les déchets solubles dans les liquides corporels et qui sont dissous et évacués par les reins avec l’urine et les glandes sudoripares avec la sueur. Ce sont des déchets durs qui proviennent majoritairement des aliments riches en protéines soit les viandes, les poissons, les oeufs, les produits laitiers et les légumineuses, des sucres raffinés et d’un excès d’acides.

Les cristaux sont à l’origines des maladies douloureuses (calculs, eczémas secs, rhumatismes,…) et inflammatoires.

Pour éviter que les émonctoires s’encrassent rapidement à cause des colles et des cristaux, il faut accorder une attention particulière à son alimentation, à son hygiène physique et bien sur aux signes montrant un encrassement émonctoriel.

Les émonctoires: portes de sortie des déchets

On parle beaucoup de détox, de toxines mais peu des émonctoires que possèdent notre corps. Les émonctoires sont les portes de sorties des déchets. Pour fonctionner correctement et ne pas s’encrasser, le corps doit éliminer les déchets issus de son fonctionnement de base, de notre alimentation, de notre environnement.

Notre corps possède cinq émonctoires pour se débarrasser de ses déchets:

  • le système respiratoire (les poumons)
  • le système intestinal (le couple foie-intestins)
  • le système urinaire (les reins)
  • le système cutané (la peau)

Chaque système filtre et élimine les déchets sous différentes formes en fonction de ses particularités. Si ces systèmes sont encrassés, ils remplissent moins bien leurs fonctions et l’on voit apparaître rapidement des signes de dysfonctionnement.

Articles Colles et cristaux, les déchets du corps ici

Les poumons

Les déchets collants sont éliminés grâce aux poumons, aux bronches à travers les crachats, les mucosités mais aussi grâce aux muqueuses nasales avec les rhumes. La toux est le réflexe qui permet de faire sortir ces déchets. Une grande consommation de féculents, d’aliments contenant beaucoup d’amidons, de sucres raffinés sont à l’origine de l’encrassement du système respiratoire.

Les poumons sont très fragiles. Si l’encrassement est répété et qu’ils doivent supporter de longues et importantes éliminations de déchets, ils deviennent faibles et plus sensibles aux attaques des bactéries et des virus. De plus, ils sont l’émonctoire relais du couple foie-intestins lorsque le foie est trop encrassé.

Le couple foie-intestins

Le système intestinale est un émonctoire mixte car il permet l’éliminations des colles et des cristaux qui sont responsables de troubles digestifs. La constipation , la diarrhée, des difficultés à digérer, des nausées, des ballonnements, des maux de tête, des réveils nocturnes en 1 heure et 3 heures du matin sont des signes d’un trouble au niveau du foie et des intestins.

Les reins

Les reins filtrent le sang et prélèvent ses déchets qui sont évacués grâce à l’urine. Les cristaux sont les déchets des protéines contenant dans l’alimentation.

Les reins sont très fragiles. Il faut veiller à ce qu’ils ne soient pas encrasser car les cellules rénales seront détruites. Cet émonctoire sera peu utilisé en cas de dérivation émonctorielle.

La peau

La peau est notre organe de protection car elle enveloppe les organes en interne et nous protège des agressions extérieures.

La peau est un émonctoire particulier car elle élimine aussi bien les colles et les cristaux grâce aux différentes glandes se trouvent dans son derme:

  • Les glandes sudoripares éliminent les cristaux qui causent des eczémas secs, du psoriasis ou encore des rougeurs à travers la sueur.
  • Les glandes sébacées éliminent les colles qui, lorsqu’elles sont saturées de déchets, provoquent de l’acné et rendent la peau grasse ou un eczéma suintant.

La peau rejettent les déchets à l’extérieur du corps. Ce qui en fait un émonctoire de choix lorsque les émonctoires internes sont saturés et en souffrance. Un naturopathe pourra faire une dérivation émonctorielle pour diriger les déchets vers la peau qui les éliminera ce qui soulagera les émonctoires internes.

Avant d’entamer une détox ou un nettoyage des déchets, il est important de faire un bilan avec un naturopathe qui vous conseillera sur le protocole adapté à votre problématique.

Écologie et santé: quel lien?

Les actualités nous montrent que la protection de la planète, la mise en place d’actions concrètes qui auront un impact sur le climat sont au coeur des préoccupations d’une très grande partie de la population mondiale. En quoi préserver sa santé maintenant à un impact sur l’écologie et sur son futur?

Un impact sur la consommation

  • consommer des fruits et légumes frais et locaux, paniers en circuits-courts, achats directement chez le producteurs: investissement pour le développement local
  • acheter en seconde main, prêter, réutiliser, louer, réparer: pas de surconsommation

Un impact sur la pollution (plastique, particules fines, molécules chimiques, déchets)

  • consommer local: peu voire pas de transport donc moins de consommation de carburant et d’émissions de particules
  • consommer en vrac: pas d’emballage
  • consommer sa production: pas de transport
  • boire l’eau du robinet: pas de bouteilles plastiques
  • utiliser des cosmétiques naturels sans emballage plastiques, rechargeables ou réutilisables: pas de bouteilles plastiques, pas de molécules chimiques polluants l’eau
  • meilleure santé = diminution de consommation de médicaments: moins de pollution des eaux. Nos médicaments, une fois pris, sont évacués par le corps principalement via les urines. Toutes ces molécules chimiques se retrouvent dans les eaux et sont très difficiles à traiter.
  • marcher, prendre son vélo ou les transports en commun: moins voire pas de pollution
  • réduire sa consommation de viande: moins de pollution

Un impact sur la santé

Toutes ces actions ont un impact non négligeable sur la santé.

Consommer local et bio offre la possibilité d’avoir des produits de bonne qualité riches en vitamines et minéraux indispensables au fonctionnement du corps. Se passer de bouteilles plastiques, qui larguent des particules dans l’eau, diminue l’intoxication de notre corps. Une activité physique régulière permet de décharger le système nerveux mis à rude épreuve, de s’oxygéner et d’éliminer les toxines. Les produits cosmétiques et de lavages contiennent des perturbateurs endocriniens responsables de nombreuses maladies. Passer à leur version maison, naturels diminue les contacts avec ces perturbateurs. Soigner les maux du quotidien (quand c’est possible) avec les plantes, les minéraux et les oligo-éléments permet au corps de garder et d’activer ses capacités d’auto-guérison. Utiliser les médicaments pour des troubles nécessitant une prise évite les résistances des bactéries aux différentes molécules ainsi que le phénomène d’accoutumance (comme pour la cigarette!).

On ne peut bien sur pas prédire l’avenir ni dire de quoi demain sera fait mais quelques actions simples ont un impact direct sur notre qualité et nos conditions de vie. Ce n’est pas négligeable car les rapport alarmants des spécialistes sur le climat et la dégradation de la faune et de la flore ne cessent de nous appeler à nous responsabiliser et à agir vite.

Mes 5 plantes pour retrouver un sommeil réparateur

Tilia cordata – Tilleul

Le tilleul est connu pour ses propriétés calmantes et apaisantes sur le système nerveux. Il possède une action sédative et légèrement hypnotique qui permet de retrouver un sommeil réparateur sans problème d’accoutumance. On le trouve sous différentes formes même si la plus utilisée encore aujourd’hui est la tisane.

Je préfère le conseiller en teinture-mère ou en macérât glycériné qui sont plus faciles à prendre et on évite le problème de se lever dans la nuit pour vider la vessie! 15 gouttes en fin d’après-midi et le soir dans un verre d’eau pendant quelques semaines pour retrouver un sommeil réparateur.

Passiflora incarnata – Passiflore

Toujours très utilisée, la passiflore apaise le système nerveux, diminue les angoisses nocturnes des personnes anxieuses ou en burn-out. Comme le tilleul, elle possède des propriétés sédatives et hypnotiques induisant un sommeil sain sans accoutumance. On peut la trouver en tisane mais sous d’autres formes.

Je la conseille en gélules lorsque c’est possible, les teinture-mères et les macérâts glycérinés sont aussi efficaces.

Eschscholtzia californica – Pavot de Californie

Ce pavot est indiqué en cas d’insomnie. Il possède des propriétés sédatives, hypnotiques et calmantes intéressantes. Elle calme le système nerveux et lutte contre les angoisses et l’anxiété.

On la trouve sous forme de gélules et de macérât glycériné.

Melissa officinalis – Mélisse

On utilise traditionnellement la mélisse pour des troubles digestifs grâce à ses propriétés antispasmodiques mais elle est très efficace pour calmer le système nerveux, apaiser l’anxiété et améliorer les troubles du sommeil.

J’ai une préférence pour la prise en tisane en fin de journée mais je la conseille aussi en macérât glycériné en prise le soir.

Valeriania officinalis – Valériane

C’est l’anti-stress phyto par excellence! Ces propriétés sédatives sur le système nerveux ne sont plus a présenter. Elle aide à retrouver le sommeil en supprimant les causes des insomnies. Elle agit à la racine du problème nerveux. Elle aide aussi à diminuer les réveils nocturnes.

À cause de son gout particulier, je ne la conseille pas en tisane pure! On la trouve facilement en gélule, en teinture-mère mais aussi en macérât glycériné.

On peut ajouter à cette liste la verveine, la centranthe rouge, le millepertuis, la fleur d’oranger, le houblon, le lottier… mais ces 5 plantes sont celles que j’utilise le plus et qui sont le plus facile à trouver en herboristerie et en pharmacie. Rien ne vous empêche d’aller cueillir des fleurs de tilleul ou de planter chez vous un pied de mélisse pour avoir toujours sous la main des plantes pour votre bien-être.

Ma to-do list d’été

On est déjà fin juillet, l’été est bien entamé mais elle est toujours d’actualité! Le début de l’été a été un peu mouvementé et les « vacances » ont filé tellement vite que je n’ai pas eu le temps de partager ma to-do list ici! C’est parti!

  • Récolter les tomates et les fraises dans mon petit potager
  • Préparer mes tisanes pour l’automne avec la menthe et la mélisse que j’ai planté et que je fais sécher
  • Cueillir les fleurs de calendula et préparer un macérât pour les prochains mois
  • Profiter des belles et chaudes soirées
  • Les restos en terrasse
  • Mettre les jolies robes légères
  • Pique-niquer à la plage
  • Prendre le temps de lire un bon livre à la plage
  • Faire la sieste à l’ombre de l’érable chez ma grand-mère
  • Les vacances avec les copains
  • Prendre le temps de vraiment manger pendant les fêtes de Bayonne!! Assise à une table avec les copains et pas avaler un taloa vite-fait!
  • Ne faire qu’une seule chose à la fois!
  • Aller chercher la fraicheur en foret
  • Prendre mon temps
  • Préparer les projets pour la rentrée…
Parc de Zingaro-Sicile

A mon corps imparfait

Depuis début mars, on trouve déjà ou plutôt encore dans la presse des articles sur « comment avoir un corps parfait en 4 semaines », « comment perdre 5 kg en 10 jours », « comment…. ». Bref, encore et toujours des injonctions aux femmes pour qu’elles « retrouvent » un corps parfait!! Mais qui a un corps parfait? Pour commencer, qui est parfait? Quel corps est parfait? Ça veut dire que tel corps est mieux qu’un autre, mais sur quels critères peut-on juger cela? Est-ce qu’en 2019, les mots bienveillance et amour ne peuvent pas faire la une des magazines dits féminins?

Pourquoi demander aux femmes de se torturer pour atteindre un corps dit parfait? Je suis encore plus en colère face à cela que beaucoup de femmes mettent en avant le body positive qui montre une acceptation de nos corps.

Accepter son corps tel qu’il est avec ces imperfections qui le rendent unique devrait être la norme.

Il y a un an j’écrivais l’article « Stop à la torture du bikini body » .

crédit photo: pixabay

Aujourd’hui, je voudrais remercier mon corps d’être ce qu’il est. Sans lui, je ne serais pas vivante, je ne sentirais pas le vent frais sur ma peau, je ne verrais pas la beauté d’une graine qui germe et devient à son rythme une belle fleur, je ne sentirais pas l’odeur de la brioche qui cuit dans le four, je n’entendrais pas les blagues de mes amis, je ne pourrais pas me déplacer, je ne pourrais pas m’exprimer… Je voudrais le remercier pour tous les miracles qu’il fait chaque jour! C’est lui qui gère un nombre incalculable de fonctions tout seul. Je voudrais le remercier de savoir si bien s’adapter à la vie que je lui fais mener. Je voudrais le remercier de savoir communiquer avec moi ce dont il a besoin pour fonctionner normalement.

Mon corps n’est pas parfait et heureusement car il est le reflet de ce que je suis à l’intérieur. Je ne coure plus après un corps filiforme. J’ai trouvé mon équilibre entre alimentation saine et gourmande et petits écarts. J’ai enfin mis de la bienveillance et de l’amour dans le regard que je pose sur lui.

Effectivement, je ne défilerais jamais pour Victoria Secret (je suis bien trop petite!!) mais ce n’est pas mon objectif de vie. Prendre soin de mon corps pour qu’il m’emmène chaque jour dans de nouvelles aventures, c’est ce qui m’importe le plus. Nous sommes une belle équipe qui prenons soin l’un de l’autre. Je ne me vois plus affamer mon partenaire pour rentrer dans du 34, ni le torturer à coup de poudres soit-disant miracles.

Je ne sais pas pour vous, mais j’aimerais qu’au lieu de tous ces articles pour retrouver un corps de rêve, perdre du poids de façon inadaptée… la presse mette en avant que l’imperfection fait sa beauté et son unicité au corps, qu’aimer son corps est important car c’est lui qui nous permet de vivre et que la perfection n’existe pas.

Crédit photographique: pixabay

Je vous propose un petit rituel pour remercier votre corps:

Après avoir pris une douche ou un bain relaxants, prenez le temps de masser votre corps en entier avec une huile végétale dont vous aimez l’odeur. Profitez de ce moment pour vous pour remercier chaque partie de votre corps que vous touchez. Soyez attentif aux différentes textures de votre peau qui peut être plus sèche à certains endroits par exemple. Prenez le temps de redécouvrir les contours de votre corps à votre rythme. Cette parenthèse en tête à tête avec votre corps peut devenir un rituel intéressant à refaire pour reprendre contact avec lui.