Colles et cristaux, les déchets du corps

On parle beaucoup de détox, de toxines, d’intoxination mais nous connaissons peu les déchets qui encrassent notre corps. L’élimination de ces déchets se fait en fonction de leurs particularités et en fonction des émonctoires qui peuvent les éliminer.

Il existe deux types de déchets différents: les colles et les cristaux.

Les colles

Ce sont les déchets collants et non solubles dans les liquides corporels. Ils sont éliminés par le couple foie-intestins via les selles et la bile et les glandes sébacées avec le sébum. Ces déchets proviennent majoritairement des glucides présent dans l’alimentation et des graisses.

Les colles sont à l’origine de maladies peu douloureuses mais qui provoquent des écoulements ou des suintements (rhumes, bronchites, sinusites, acné, eczéma suintant…).

Les cristaux

Ce sont les déchets solubles dans les liquides corporels et qui sont dissous et évacués par les reins avec l’urine et les glandes sudoripares avec la sueur. Ce sont des déchets durs qui proviennent majoritairement des aliments riches en protéines soit les viandes, les poissons, les oeufs, les produits laitiers et les légumineuses, des sucres raffinés et d’un excès d’acides.

Les cristaux sont à l’origines des maladies douloureuses (calculs, eczémas secs, rhumatismes,…) et inflammatoires.

Pour éviter que les émonctoires s’encrassent rapidement à cause des colles et des cristaux, il faut accorder une attention particulière à son alimentation, à son hygiène physique et bien sur aux signes montrant un encrassement émonctoriel.

Les émonctoires: portes de sortie des déchets

On parle beaucoup de détox, de toxines mais peu des émonctoires que possèdent notre corps. Les émonctoires sont les portes de sorties des déchets. Pour fonctionner correctement et ne pas s’encrasser, le corps doit éliminer les déchets issus de son fonctionnement de base, de notre alimentation, de notre environnement.

Notre corps possède cinq émonctoires pour se débarrasser de ses déchets:

  • le système respiratoire (les poumons)
  • le système intestinal (le couple foie-intestins)
  • le système urinaire (les reins)
  • le système cutané (la peau)

Chaque système filtre et élimine les déchets sous différentes formes en fonction de ses particularités. Si ces systèmes sont encrassés, ils remplissent moins bien leurs fonctions et l’on voit apparaître rapidement des signes de dysfonctionnement.

Articles Colles et cristaux, les déchets du corps ici

Les poumons

Les déchets collants sont éliminés grâce aux poumons, aux bronches à travers les crachats, les mucosités mais aussi grâce aux muqueuses nasales avec les rhumes. La toux est le réflexe qui permet de faire sortir ces déchets. Une grande consommation de féculents, d’aliments contenant beaucoup d’amidons, de sucres raffinés sont à l’origine de l’encrassement du système respiratoire.

Les poumons sont très fragiles. Si l’encrassement est répété et qu’ils doivent supporter de longues et importantes éliminations de déchets, ils deviennent faibles et plus sensibles aux attaques des bactéries et des virus. De plus, ils sont l’émonctoire relais du couple foie-intestins lorsque le foie est trop encrassé.

Le couple foie-intestins

Le système intestinale est un émonctoire mixte car il permet l’éliminations des colles et des cristaux qui sont responsables de troubles digestifs. La constipation , la diarrhée, des difficultés à digérer, des nausées, des ballonnements, des maux de tête, des réveils nocturnes en 1 heure et 3 heures du matin sont des signes d’un trouble au niveau du foie et des intestins.

Les reins

Les reins filtrent le sang et prélèvent ses déchets qui sont évacués grâce à l’urine. Les cristaux sont les déchets des protéines contenant dans l’alimentation.

Les reins sont très fragiles. Il faut veiller à ce qu’ils ne soient pas encrasser car les cellules rénales seront détruites. Cet émonctoire sera peu utilisé en cas de dérivation émonctorielle.

La peau

La peau est notre organe de protection car elle enveloppe les organes en interne et nous protège des agressions extérieures.

La peau est un émonctoire particulier car elle élimine aussi bien les colles et les cristaux grâce aux différentes glandes se trouvent dans son derme:

  • Les glandes sudoripares éliminent les cristaux qui causent des eczémas secs, du psoriasis ou encore des rougeurs à travers la sueur.
  • Les glandes sébacées éliminent les colles qui, lorsqu’elles sont saturées de déchets, provoquent de l’acné et rendent la peau grasse ou un eczéma suintant.

La peau rejettent les déchets à l’extérieur du corps. Ce qui en fait un émonctoire de choix lorsque les émonctoires internes sont saturés et en souffrance. Un naturopathe pourra faire une dérivation émonctorielle pour diriger les déchets vers la peau qui les éliminera ce qui soulagera les émonctoires internes.

Avant d’entamer une détox ou un nettoyage des déchets, il est important de faire un bilan avec un naturopathe qui vous conseillera sur le protocole adapté à votre problématique.

Pain de seigle aux farines complètes

Je mange peu de pain blanc car j’ai du mal à la digérer. Par contre, j’adore le pain complet, avec des céréales. Cette recette de pain de seigle est celle que je fais le plus. J’adore le gout du mélange des farines et l’odeur qui se dégage du four quand le pain cuit. Que ce soit avec du sucré ou du salé, ce pain accompagnera à merveille vos repas.

Ingrédients:

  • 150 gr de farine de seigle complète
  • 350 gr de farine de blé complète
  • 380 gr d’eau
  • 10 gr de sel
  • 1 sachet de levure sèche
  • 2 cuillère à soupe de miel

Versez la levure et l’eau tiède dans un bol et laissez reposer 10 à 15 minutes pour l’activer.

Dans un saladier ou dans un robot pâtissier, mettez le sel, la farine puis le miel. Ajoutez ensuite le mélange eau-levure puis pétrissez. Une fois la pâte réalisée, faites lever dans un four tiède pendant 1h30.

Une fois levée, dégazez la pâte. Formez vos baguettes ou votre boule et laissez pousser pendant 1h à température ambiante.

Enfournez à 230°C dans un four chaud pendant 20-25 minutes.

Faites refroidir votre pain sur une grille et dégustez.

Consommer responsable à l’arrivée d’un enfant, c’est possible

Budget serré, convictions écologiques et/ou personnelles, envie de faire différemment… L’arrivée d’un enfant dans un couple est un grand bouleversement qui engendre de nombreuses dépenses. Bien sur que si l’on désire tout acheter neuf, c’est largement faisable. De nombreux magasins et sites web de puériculture propose tout un tas d’objets « indispensables » à la venue de cet enfant.

On peut avoir tendance à tout vouloir neuf, à surcharger les listes de naissances de choses dont on ne se servira pas, de vêtements qui ne seront pas mis forcément, « d’au cas où »… D’autres solutions existent, plus écologiques, plus respectueuses de l’environnement et plus économiques.

Il ne s’agit pas ici de culpabiliser les futurs parents qui souhaitent tout acheter neuf pour accueillir leur enfant. Chacun fait comme il veut et comme il peut. La démarche de choisir au maximum du seconde main nous est personnelle. Il n’y a pas de démarche parfaite ou meilleure qu’une autre. Je respecte les convictions et les démarches de chacun.

Prêt et location de matériel

Certaines associations prêtent ou louent du matériel de puériculture pour un montant dérisoire par rapport au prix d’achat neuf et à la durée d’utilisation du matériel. Renseignez-vous auprès de votre commune, de la CAF qui ont des contacts dans ces associations.

J’ai trouvé aussi des associations qui prêtent des couches lavables et je trouve cette idée géniale car on peut être un peu perdu au début. J’avoue avoir cherché beaucoup d’infos sur le web sur les couches lavables mais être noyées sous toutes ces infos. Pouvoir se retourner vers une association où l’on donne des conseils pratiques et où l’on peut poser toutes les questions qui nous passent par la tête et échanger est très pratique et intéressant.

Prêt et don entre amis et famille

Les amis et la famille ont souvent des trésors cachés qui peuvent vous servir. On s’en fiche que le transat ait servi pour tous les petits de la famille tant qu’il est en bon état et toujours sécuritaire. Pareil pour les vêtements qui sont souvent mis une ou deux fois, qui ne sont pas abimés et qui peuvent servir encore.

Les sites web de vente d’occasion

Vous trouverez des jolies pépites sur internet. Vinted, Le Bon Coin, Marketplace regorgent de lot de vêtements, de matériel de puériculture en bon état voire neuf pour des prix intéressants.

Les magasins d’occasions, les dépôts-ventes, les vide-poussettes

Vous pouvez trouvez aussi dans les dépôts-ventes des choses dont vous avez besoin en bon état. Il faut prendre le temps de fouiller et aimer ça! Ça vaut le coup de se lever un peu plus tôt le dimanche pour aller faire un tour aux vide-poussettes autour de chez vous pour dénicher ce que vous désespériez de trouver.

Tenter de réaliser des créations

Les lingettes jetables sont facilement remplaçables par des lingettes en tissus et réalisables. Dans votre entourage, il y a surement une couturière à ses heures perdues ou un amis fan de tricot qui se fera un plaisir de vous aider à réaliser de jolies créations (lingettes, vide-poche, gilet, bonnet, chaussons…). Vous pouvez aussi vous lancer dans la fabrication de lingettes, de couverture ou de bonnet après un cours de couture ou une après-midi passée en compagnie de tricoteuses!

Comment ne pas se surcharger d’objets dont on ne va pas ou peu se servir?

Le mot d’ordre est ORGANISATION!

Personnellement, j’ai demandé à mes amis qui ont déjà des enfants ce qu’ils trouvaient vraiment nécessaire, ce dont ils ne se sont pas passés et ce qu’ils trouvaient inutiles. J’ai ensuite pris le temps de faire une liste de ce qui me paraissait nécessaire pour moi. J’ai comparé les listes et suis allée ensuite me renseigner sur le web. Mon compagnon et moi avons pris le temps de voir ce qui était important pour nous et avons commencé à rechercher ce qu’on voulait en seconde main.

Nos amis ont aussi vidé leur garage et les armoires de leurs petits. Nous avons donc des vêtements pour anticiper les pics de croissance de la grenouille.

Je tiens un carnet avec ce dont nous avons besoin que je mets à jour à chaque fois qu’il se remplis, qu’on nous offre un cadeau ou que l’on trouve notre bonheur. Par exemple, il nous manque des pyjamas en 1 mois. J’axe ma recherche sur ces pyjamas. Au niveau de la quantité, j’essaie de calculer pour avoir une dizaine de pièces pour ne pas passer mes journées à faire tourner le lave-linge tout en pouvant changer en cas d’incidents.

J’ai investi dans une machine à coudre et ai demandé de l’aide aux amies couturières qui m’entourent. J’ai pu réaliser des lingettes, des couvertures et des bavoirs. Je laisse le tricot aux membres de ma famille qui sont plus doués que moi! J’ai commencé des chaussons mais ça n’a pas été une grande réussite!

Nous avons mis sur la liste de naissance ce que nous ne trouvons pas autour de nous en seconde main. Notre famille étant éparpillée, nous les encourageons à chercher autour d’eux ce qui nous manque en seconde main si c’est possible et s’il le veule.

Notre démarche de ne pas surconsommer, d’acheter en seconde main et de limiter notre empreinte écologique est « notre problème ». Si la famille veut adhérer, c’est avec plaisir mais ce n’est pas une obligation.

Pour ce qui est de ce que nous n’avons pas trouvé en seconde main, nous l’achèterons neuf. Ça concerne le siège auto car ça nous paraissait logique d’avoir un produit sécuritaire et au norme ainsi que le matelas du lit cododo. Je n’achèterais pas un matelas pour moi d’occasion donc ça parait normal d’en prendre un neuf pour la grenouille.

4 bonnes habitudes pendant le deuxième trimestre de grossesse

Après un premier trimestre où fatigue et petits maux ont pu vous malmener et modifier votre quotidien, le deuxième trimestre arrive presque comme un sauveur. Après avoir pris de bonnes habitudes au premier trimestre, il est important de continuer sur la bonne voie pour arriver en forme le jour de la rencontre avec votre bébé.

Bougez, bougez, bougez

Continuez à avoir une activité physique régulière ou instaurez une routine d’activité douce pour ne pas perdre la forme. Il est important de faire au moins 30 minutes de marche minimum par jour. Si vous voulez vous y mettre, tournez-vous vers une activité adaptée à votre état comme le yoga prénatal, le pilates prénatal, la piscine ou la marche. Faites-vous encadrer par un coach diplômé pour ne pas vous faire mal et ne pas prendre de mauvaises positions.

Profitez de bons moments en couple

La fatigue se fait moins ressentir, profitez de ces moments pour prendre du temps pour vous et votre partenaire. Allez au resto en amoureux, prévoyez-vous un week-end sympa, une petite escapade pour profiter de bons moments sans aborder le sujet bébé à chaque instant.

L’organisation après la naissance, la liste des objets dont vous aurez besoin, les potentiels prénoms… laissez tous ce qui vous stressent, vous posent problème, laissez vos tracas derrière vous et profitez de ce temps à deux.

Alimentez-vous sainement

Au deuxième trimestre, le corps a besoin de 250 Kcalorie supplémentaires par jour. Pas besoin de manger plus, l’intestin s’adapte à ce nouveau besoin et va devenir « plus perméable » pour assimiler plus de calories. Par conséquent, manger mieux est très important pour apporter des protéines, des glucides et des lipides de qualité à votre bébé.

Misez sur les légumineuses, les céréales complètes, les fruits et les légumes de saison, les bonnes huiles et les oléagineux pour combler votre appétit et éviter de vous jeter sur la première religieuse au chocolat à votre vue tous les jours!

Prenez du temps pour vous et découvrez votre bébé

Prenez du temps pour vous, pour voir vos amis, pour aller prendre un thé en terrasse, pour aller vous balader dans la nature. C’est le moment de profiter pour faire ce dont vous avez besoin et envie de faire pour être bien.

Ce temps pour vous est important pour vivre ces grands bouleversements.

Prenez le temps de faire des pauses et de vous connecter à votre bébé. Ses mouvements commencent à être perceptibles par vous et votre partenaire. Ces premiers moments sont importants et resteront graver dans votre mémoire.

Tarte rustique pomme, poires, épices

Préparation: 30 minutes Cuisson: 45 minutes à 180°C

Ingrédients:

Pâte à tarte
  • 150 gr de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 cuillère à café de levure
  • 25 gr de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 30 gr de beurre fondu
  • 50 ml d’eau chaude
Fruits
  • 3 poires bien fermes
  • 1 pomme
  • de la cannelle
  • du miel

Pour préparer la pate, ajoutez dans l’ordre les ingrédients nécessaires à sa fabrication dans un récipient et mélangez le tout. Laissez reposer au frais 30 minutes avant d’étaler la pâte.

Épluchez, épépinez et coupez les fruits en lamelles ni trop fines ni trop épaisses. Placez les lamelle de pommes au centre de la pate. Placez ensuite tout autour les lamelles de poires. Saupoudrez de cannelle (plus ou moins si vous aimez cette épice). Ajoutez quelques filets de miel.

Enfournez pendant 45 minutes.

Dégustez tiède ou froid avec une petite chantilly maison ou une boule de glace vanille.