Les « laits » végétaux: une alternative saine

Si comme moi vous êtes un peu perdue au rayon lait végétal, vous trouverez ici les apports des différentes boissons végétales. Dans tous les cas, il faut faire choisir des laits « sans sucres ajoutés » et bio de préférence. Pour couvrir tous les apports dont le corps a besoin, il est préférable de mélanger plusieurs boissons, par exemple, l’amande et le riz, le quinoa et le riz. On trouve d’ailleurs des mélange déjà fait dans les magasins bio.

  • Lait d’amande:

Très riche en lipides, il offre de bons apports en calcium, en phosphore, en manganèse et en potassium. Il est facile à digérer et sera intéressant en cas de troubles digestifs et intestinaux. Il permet aussi d’équilibrer la glycémie.

crédit photographique : pixabay
  • Lait de soja:

Il est très très riche en protéines (un peu trop) mais est très intéressant au niveau de ses apport en potassium et en magnesium. Ce n’est pas une nouveauté, le soja contient des isoflavones qui sont des précurseurs des oestrogènes. Même si c’est naturel, est-il intéressant de se supplémenter en hormones?

  • Lait de riz:

C’est un lait très digeste car il est très riche en sucres lents et pauvre en lipides. Il sera donc très bien pour les personnes ayant les intestins sensibles ou des troubles intestinaux. Au niveau du goût, c’est le plus neutre.

crédit photographique: pixabay

  • Lait d’avoine:

C’est le lait le plus riche en fibre et en prébiotiques. Il est donc très digeste. Il contient par contre du gluten: l’avénine. Il a une action réchauffante sur le corps.

  • Lait de châtaigne:

Comme l’avoine, il contient des prébiotiques qui sont important pour le microbiote intestinal. Il est riche en calcium. Il est très digeste. Je le trouve légèrement sucré au niveau du gout.

On trouve aussi du lait de noisettes associé à un autre lait mais aussi du lait de quinoa, de coco, de chanvre… À vous de faire votre choix parmi la multitude de propositions.

Cystite, se soigner au naturel

Cette inflammation des voies urinaires est bien connue de toutes les femmes. Elle peut être liée à l’insuffisance de consommation d’eau dans la journée, des rapports sexuels, une mauvaise hygiène, au stress, à une alimentation riche en sucres.

Les sensations d’un début de cystite:

  • sensations de pression dans la vessie
  • envies très fréquentes d’uriner (souvent seulement pour quelques gouttes)
  • l’urine est chaude et pique à la miction
  • brulure lors de la miction
  • démangeaisons et pertes blanches parfois…

Alternatives naturelles

Avant que la cystite devienne plus grave, la première chose à faire est de boire de l’eau en grande quantité pour diluer les urines. Les tisanes à base de Bruyère et de Busserole (pas de busserole chez les femmes enceintes) seront un allié de taille grâce à leurs actions antiseptique, astringente, diurétique et sédatives des voies urinaires. Elles vont soulager la douleur en local et faciliter l’évacuation des micro-organismes responsables de la cystite en empêchant leur adhésion sur les parois de la vessie et de l’urètre.

Les Extraits de Pépins de Pamplemousse sont efficaces dans ce cas car ils sont antibactériens et antifongiques.

crédit photographique: pixabay

Les cystites peuvent être liées à une alimentation trop acidifiantes. Les produits transformés et industriels (gâteaux, biscuits, chips, pizza, quiche, desserts, glaces), confitures, viandes rouges, charcuteries, fromages, sodas et jus de fruits… sont très acidifiants pour le corps. Pour retrouver un équilibre acido-basique correct, faites la part belle aux fruits et aux légumes frais ainsi qu’aux herbes aromatiques dans vos assiettes quotidiennes.

La constipation est aussi un facteur de déclenchement de cystite. Pour éviter de laisser s’installer la constipation, mangez à chaque repas des légumes. Faites une cure de probiotiques pour équilibrez votre flore intestinale.

Pensez à uriner plusieurs fois par jour et évitez de vous retenir. Ça favorise le développement des micro-organismes responsables de la cystite. Urinez après chaque rapport sexuels.

Evitez de porter des vêtements synthétiques et trop moulants et d’utiliser des savons irritants et agressifs pour cette partie du corps sensible.

Les farines sans gluten: des alternatives à la farine de blé

Je cuisine de plus en plus sans gluten, surtout en pâtisserie. Je n’ai pas d’intolérance particulière mais j’aime essayer de nouvelles recettes. J’aime aussi le fait de changer de farines pour avoir des apports plus ou moins importants en fibres, en minéraux et en protéines. Je fais attention à travailler avec des farines biologiques et complètes le plus possibles!

Sarrasin ou blé noir

Elle est riche en protéines, en fibres et a une action intéressante sur la digestion grâce à ses prébiotiques. 

On l’utilise surtout pour la réalisation de crêpes et de galettes mais elle est intéressante à intégrer dans les préparations de pains, de gâteaux et de biscuits salés. Je l’associe souvent à la farine de riz ou à la fécule de pomme de terre pour apporter un peu plus de moelleux à mes gâteaux et à mes cakes. 

IMG_4912
Ma recette de madeleines aux farines de riz et de sarrasin

Riz

Elle a peu de protéines mais elle est très riche en fibres. 

Grâce à son gout neutre, elle s’intègre parfaitement dans toutes les préparations sucrées et salées. J’ajoute souvent de la fécule de pomme de terre dans les préparations où il y a seulement de la farine de riz car sur les biscuits secs, la pâte à tendance à s’effriter.

Châtaignes

Cette farine est riche en fibres et en minéraux.

Son gout est vraiment très doux et parait même sucrée. Elle est très bien pour réaliser des pâtisseries et des pâtes à tartes mais aussi à intégrer dans une pâte à pain. On peut aussi l’associer à a fécule ou à la farine de riz pour un peu plus de moelleux.

Pois chiches

Elle est très riche en protéines et en fibres. 

Elle est vraiment idéale pour réaliser des préparations salées (pâte à tarte, à pizza, falafels). Mais il m’arrive aussi de l’utiliser dans mes gâteaux au chocolat. On peut aussi l’associer à de la farine de riz pour un gout plus neutre.

IMG_4170
Mes falafels

Lupin

Elle est très riche en protéines et en fibres

Son gout noisette et sa couleur jaune sont caractéristiques. Elle s’utilise aussi bien dans les préparations sucrées que salées. Il faut lui ajouter un peu de farine de riz ou de fécule pour que les biscuits tiennent mieux.

Coco

Elle possède une bonne dose de protéines et d’acides aminés ainsi que des fibres. 

Elle doit absolument être mélangée à d’autres farines (ratio 1/5) pour une bonne tenue sinon les gâteaux s’affaissent et les biscuits s’effritent. Elle apporte un bon gout coco!

IMG_4055
Gateau choco-coco

Il y a plein d’autres farines comme le maïs, le soja, les lentilles… que je n’utilise pas encore mais qui vont bientôt rejoindre mon placard!

 

Et vous, avec quelles farines cuisinez-vous?