Les smoothies, une pause saine et gourmande dans la journée

Les fruits et légumes de l’été arrivent progressivement sur les étals des primeurs. Les premières chaleurs se font sentir. On a surtout tendance à boire des jus de fruits qui sont trop sucrés et sont dépourvus de fibres alimentaires qui ralentissent l’absorption de sucre dans l’organisme. Les jus de fruits font grimper la glycémie entretiennent « l’addiction » au sucre. Les smoothies sont un bon compromis s’ils sont bien réalisés avec des fruits frais et bio mais aussi avec des légumes. Les légumes apportent de la chlorophylle, équilibrent les saveurs et font baisser l’index glycémique du mélange.

Les smoothies sont des super encas après une séance de sport mais aussi en gouter et peuvent aussi faire office de petit déjeuner. Ils apportent une grande quantité de nutriments, de vitamines, de minéraux, d’antioxydants et de fibres.

Pour un encas équilibré, il faut intégrer au moins 30% de légumes verts, des oléagineux et des super-aliments.

  • 2-3 fruits sauf des agrumes
  • 1-2 légumes + des feuilles vertes (fanes de carottes, feuille de chou kale, de betteraves…)
  • un peu de liquide (eau, eau de coco, lait végétal)
  • une poignée d’oléagineux
  • un ou plusieurs super aliments

Pour un smoothie plus soyeux, vous pouvez ajouter un avocat ou un peu de yaourt grec et du granola en topping pour du croustillant!

L’alimentation anti-inflammatoire, comment améliore-t-elle notre santé?

Mise en avant dans l’amélioration d’un grand nombre de maladies, l’alimentation A.I. peut être mise en place par tous pour préserver notre santé.

L’inflammation est un processus naturel qui aide l’organisme à lutter contre les agressions extérieures et l’aide à s’auto-guérir. Dans certains cas, cette inflammation devient chronique et peut conduire au développement de nombreux troubles sanitaires.

Mécanisme inflammatoire

En cas d’agressions (virales, bactériennes, blessures), l’organisme augmente la production de cellules immunitaires, de globules blancs et de cytokines qui vont lutter et aider le corps à se soigner.

Les différents types d’inflammation

  • aigue: elle est de courte durée et est reconnaissable grâce à ses symptomes que sont la rougeur, la douleur, le gonflement et la chaleur.
  • chronique: elle se produit en interne sans forcément de symptômes. Elle est souvent silencieuse.

Certaines causes extérieures favorisent l’inflammation chronique:

  • le mode de vie actuel stimule en excès et épuise le système immunitaire;
  • les toxines, les polluants, le tabac, l’alcool en excès…
  • le stress quotidien, le refoulement des émotions;
  • le manque de sommeil;
  • la sédentarité;
  • les mauvaises habitudes alimentaires: consommation excessive de sucres, de glucides raffinés, d’aliments transformés, d’acides gras saturés, de viandes…).
crédit photographique: pixabay

Que consommer?

  • des végétaux crus et cuits à chaque repas: 2 fruits et 3 légumes par jour chaque jour couvrent les apports en vitamines et minéraux quotidien. De plus, l’augmentation de fibres à chaque repas fait baisser l’indice glycérique du repas.
  • des oméga 3 que ‘on trouve dans les huiles végétales de colza, de lin ou de noix, les oléagineux, les graines de chia et les poissons gras (sardines, maquereau, saumon…).
  • des glucides complets;
  • des légumineuses à la place de la viande rouge et de la charcuterie.

Pour réduire l’inflammation chronique, il faut agir aussi sur le sommeil, la gestion du stress et des émotions ainsi que sur l’activité physique.

Si vous souffrez de maladies chroniques, vous pouvez vous faire accompagner par un naturopathe en complément d’un suivi médical régulier.

Mes 5 aliments healthy de l’hiver

Mon arme antifatigue: le kiwi

Ce petit fruit est une très bonne source de vitamine C (90 mg pour 100g). Cette vitamine aux propriétés antioxydantes nous procure de l’énergie, lutte contre la fatigue et nous aide à combattre les infections.

Ma dose: un kiwi par jour minimum pour passer une bonne journée!

Ma touche de green: les épinards

J’ai une très grande passion pour les jus de légumes. Je mélange souvent des épinards à d’autres légumes et fruits. C’est une autre façon des les consommer. Comme beaucoup de légumes à feuilles vertes, ils sont très riches en vitamines du groupe B qui sont nécessaires à notre bien-être émotionnel mais aussi à notre sommeil.

Crédit photographique: Pixabay

Ma dose: cru, cuit, en jus mais toujours bio! Plusieurs fois par semaine et si je n’en ai pas sous la main, je remplace par du chou kale, des blettes ou du chou vert.

Ma touche colorée: la patate douce

J’adore ce légume! Elle est riche en vitamine du groupe B (B2, B5 et B6) qui jouent un rôle important dans notre équilibre nerveux. C’est aussi une très bonne source de potassium.

Crédit photographique: Pixabay

Ma dose: une fois par semaine, en purée, en frites, au four…

Mon concentré de lumière: le miel

C’est ce que je consomme le plus peu importe la saison. C’est une source de minéraux et d’oligo-éléments très importante. Il contient du magnésium, du zinc, du potassium, du manganèse, du soufre mais aussi des vitamines et certaines enzymes qui vont booster notre microbiote. Et un microbiote boosté, c’est un système immunitaire au top. Le miel est aussi intéressant en cas de maux de gorge car il soulage immédiatement.

Crédit photographique : Pixabay

Ma dose: au minimum 2 cuillères à café par jour que j’associe à du pollen de fleur frais.

Mon joker aux céréales habituelles: le quinoa

C’est la seule plante riche en protéines qui contient tous les acides aminés dont le corps a besoin. Pas besoin donc de l’associer à une autre céréales pour avoir un repas végétarien complet. Le quinoa est très riche en magnésium, ce qui est intéressant pour notre équilibre émotionnel, une bonne gestion du stress et des nuits de sommeil réparateur. On trouve aussi du tryptophane comme dans les bananes qui a une action sur notre production de sérotonine: l’hormone de la bonne humeur! Pourquoi s’en priver?

Crédit photographique : Pixabay

Ma dose: deux fois par semaine associé à des légumes cuits ou alors en salades avec des crudités. J’en mets de temps en temps une cuillère dans ma soupe pour avoir un repas complet. Le quinoa remplace une protéine animale (viande, poisson, oeufs, fromages, produits laitiers).

Et vous, quel sont vos aliments healthy de l’hiver?

Les « laits » végétaux: une alternative saine

Si comme moi vous êtes un peu perdue au rayon lait végétal, vous trouverez ici les apports des différentes boissons végétales. Dans tous les cas, il faut faire choisir des laits « sans sucres ajoutés » et bio de préférence. Pour couvrir tous les apports dont le corps a besoin, il est préférable de mélanger plusieurs boissons, par exemple, l’amande et le riz, le quinoa et le riz. On trouve d’ailleurs des mélange déjà fait dans les magasins bio.

  • Lait d’amande:

Très riche en lipides, il offre de bons apports en calcium, en phosphore, en manganèse et en potassium. Il est facile à digérer et sera intéressant en cas de troubles digestifs et intestinaux. Il permet aussi d’équilibrer la glycémie.

crédit photographique : pixabay
  • Lait de soja:

Il est très très riche en protéines (un peu trop) mais est très intéressant au niveau de ses apport en potassium et en magnesium. Ce n’est pas une nouveauté, le soja contient des isoflavones qui sont des précurseurs des oestrogènes. Même si c’est naturel, est-il intéressant de se supplémenter en hormones?

  • Lait de riz:

C’est un lait très digeste car il est très riche en sucres lents et pauvre en lipides. Il sera donc très bien pour les personnes ayant les intestins sensibles ou des troubles intestinaux. Au niveau du goût, c’est le plus neutre.

crédit photographique: pixabay

  • Lait d’avoine:

C’est le lait le plus riche en fibre et en prébiotiques. Il est donc très digeste. Il contient par contre du gluten: l’avénine. Il a une action réchauffante sur le corps.

  • Lait de châtaigne:

Comme l’avoine, il contient des prébiotiques qui sont important pour le microbiote intestinal. Il est riche en calcium. Il est très digeste. Je le trouve légèrement sucré au niveau du gout.

On trouve aussi du lait de noisettes associé à un autre lait mais aussi du lait de quinoa, de coco, de chanvre… À vous de faire votre choix parmi la multitude de propositions.

Comment se recharger naturellement en énergie pour vibrer et rayonner?

Moral dans les chaussettes, corps fatigué et douloureux, mental épuisé, insomnies… Parfois on est tellement fatigué et tellement en mode automatique qu’on passe à côté des signaux d’alarme du corps.

Quand les batteries sont vides, que l’on a dépensé toute son énergie, au lieu de tirer sur la corde (comme on le fait tous), il faut s’arrêter pour se recharger.

Pourquoi on épuise si vite notre énergie et nos réserves ?

Notre rythme de vie ne correspond souvent pas à notre rythme personnel: le manque de sommeil, notre alimentation, le rythme travail/loisirs, le manque d’activité physique, l’oubli de contact avec la nature… Tout ceci nous prend beaucoup trop d’énergie. Il y a en plus de tout ça, les personnes et les lieux énergivores ou « vampires énergétiques » qui nous pompent notre énergie si facilement. Et encore plus lorsque l’on est hypersensible!

Comment faire pour se recharger naturellement et éviter ces fuites énergétiques ?

Tout d’abord, en prenant conscience de ces pertes et en étant motivé pour éviter de se retrouver à plat encore une fois. On pense tous que les vacances vont suffire à refaire le plein pour tenir jusqu’au prochaines mais ça ne fonctionne pas comme ça. Idem pour le combo « je me mets en dette de sommeil la semaine/je fais des grasse matinée les week-end ».

  • Faire ce qui nous plait, ce qui nous fait vibrer et le faire avec le cœur

Facile à dire mais pas si facile à faire! Je me suis rendue compte que lorsque je suis au cabinet et que j’enchaîne les consultations et les ateliers, même si physiquement je suis fatiguée, je ne suis pas à plat ni en vide d’énergie. Quand je fais quelques chose qui me passionne, qui me fait vibrer, qui me fait du bien, je gagne de l’énergie. Quand je mets du cœur, de l’amour et de la bienveillance dans ce que je fais, je ne perds pas d’énergie, j’en gagne car je suis en accord avec moi-même. C’est l’équilibre à trouver pour ne pas se vider de notre belle énergie.

  • Avoir un contact régulier avec la nature

Ça peut être une balade en forêt ou à la plage, se reposer au bord d’une rivière, randonner en montagne, faire du vélo dans la campagne… peu importe tant que vous êtes dehors et dans la nature. On en profite pour vider son esprit, relâcher les tensions, ouvrir les yeux et s’émerveiller de la beauté des paysages!

IMG_4550
  • Éviter de réagir voire de sur-réagir lorsque l’on est face à une situation où a quelque chose qui nous énerve, qui nous prend beaucoup trop d’énergie

Face à une situation qui nous dérange, réagir violemment, sur-réagir nous vide de notre énergie. Lorsqu’on arrive à maîtriser, à dépasser ce sentiment qui nous fait sortir de nos gonds pour des broutilles, on se rend compte que l’on se préserve de la colère, de la négativité et des regrets. L’idée n’est pas de devenir totalement passif bien sur, mais d’utiliser l’énergie disponible pour créer quelque chose de positif, quelque chose qui au contraire ne va pas nous voler, nous vider de notre énergie.

  • Bien manger et bien dormir

Consommez tous les jours des fruits et des légumes frais et locaux. Évitez les plats industriels et déjà transformés. La nature nous offre tout ce dont nous avons besoin pour nous nourrir sainement autant en profiter!

J’associe manger à dormir car pour moi ça va de paire! Je sais que si je dors mal, je vais avoir envie de manger sucré, souvent des choses pas super healthy! Je vais aussi décider de ne pas cuisiner et d’aller au plus vite et là encore, ce ne sont pas de très bons choix…

Dans l’idéal, il faut être au lit avant 23h sans télé ni tablette ni téléphone à partir de 21h. Un bon roman, une petite tisane et votre lit vous accompagneront vos doux rêves et vous rechargerez vos batteries.

IMG_4230
  • Un peu de sport pour se défouler et se détendre 

Rien de mieux qu’une activité physique régulière pour se vider l’esprit et mobiliser son corps un peu raide. En se dépensant physiquement, on gagne en calme et en sérénité grâce à la production d’endorphines et on se fatigue sainement donc on a un sommeil de meilleur qualité. On stimule aussi les émonctoires du corps qui vont mieux éliminer les toxines et au passage on oxygène toutes les cellules de notre corps.

  • La méditation pour s’ancrer dans le présent

Assis en tailleur ou sur une chaise, allongé… peu importe. En méditant, on est juste là, immobile, dans le présent. Les avantages de la méditation sont très intéressants au quotidien: baisse du niveau de stress et d’anxiété, amélioration de la mémoire et de la créativité, diminution de la tension artérielle, amélioration de la qualité du sommeil… Méditer 10 minutes par jour au minimum n’apporte que du positif dans votre vie!

IMG_4799
  • Sourire

Mettre un sourire sur son visage et dans son coeur, ça change tout. Je sais bien sur que parfois les situations sont dures et difficiles à supporter. J’ai remarqué que sourire quand la situation est un peu difficile me permet de relâcher les tensions, de prendre un peu de recul et changer l’énergie qui m’entoure. Je parle ici d’un vrai sourire, franc et lumineux, celui qui donne aux personnes que l’on croise l’envie de sourire aussi, qui apporte de la lumière. L’Abbé Pierre a dit :  » Un sourire coute moins cher que l’électricité mais donne autant de lumière. ». En souriant, on apporte notre lumière au monde et c’est un magnifique cadeau.

Et vous, que faites-vous pour vous recharger en énergie?

Mes 10 conseils alimentaires de naturopathe pour une vie saine

Pas facile de s’y retrouver au milieu de tous les conseils alimentaires que l’on voit sur internet et dans les magazines. Je vous donne mes 10 conseils alimentaires pour une vie plus saine et en meilleur santé.

herbs-1823966_1920

  1. Buvez…

… de l’eau! Pas de sodas, de tisanes, de thé, de café… de l’eau! Notre corps est composé majoritairement d’eau. Elle régit de nombreuses fonctions vitales dont l’élimination des déchets. Si vous ne buvez pas, vous vous auto-intoxiquez. Il faut boire en moyenne 1,5L à 2L d’eau chaque jour.

Astuces: Emportez toujours avec vous une gourde remplie d’eau pour ne jamais être déshydraté. 

Vous pouvez aussi vous préparer des eaux aromatisées avec des fruits, des crudités et des aromates. Très rafraîchissantes pour les chaudes journées, vous pourrez varier les gouts et les saveurs.

2. Faites le plein d’énergie grâce à votre petit d’énergie

Commencez votre journée avec un petit déjeuner salé ou riche en bon gras comme des oeufs bio, des avocats, de la purée d’amandes ou de noisettes. Ça permet de tenir toute la matinée sans fringale.

Astuces: Pensez aux oeufs mollets et aux avocado toasts qui sont délicieux au petit déjeuner.

3. Goûtez les fruits

Les fruits se digèrent très vite. Si vous les mangez en fin de raps, ils vont rester dans l’estomac et fermenter. Ballonnements et maux de ventre vont se faire sentir.

Astuces: Mangez les fruits à 10h ou à 16h pour le goûter accompagnés d’une petite poignée d’oléagineux.

IMG_4241 2

4. Ajoutez des protéines végétales à vos repas

Quand on parle de protéines végétales, on pense en premier au tofu, mais il n’y pas que ça! Le tempeh, le seitan, les pois chiches, les lentilles et autres  légumineuses en font partie. Sources d’acides aminés facilement assimilables, elles sont faciles à digérer. Vous pouvez les cuisiner chaudes ou froides en salade.

Astuces: Pour un repas complet, associez une céréales à une légumineuse.

5. Du pain, oui mais lequel?

Choisissez bien votre pain: complet, au levain, au céréales, Essène. Il vous apportera des protéines et des minéraux que l’on ne trouva pas dans le pain blanc.

Astuces: Pour ne pas craquer et dévorer une baguette de pain blanc, gardez toujours au congélateur des tranches de pain complet. 

IMG_4194

6. Mettez de l’huile!

On cuisine souvent avec une seule huile: olive, colza, tournesol… Pour faire le plein d’oméga 3, 6 et 9, mélangez les huiles de colza, de lin, de noix, de cameline, de noisettes… Variez les saveurs!

Astuces: L’huile de coco fait des merveilles en patisserie!

7. Consommez vrai

Si vous voulez manger des tartines de beurre, faites-le mais avec du vrai beurre. Si vous voulez mettre de la crème dans vos coquillettes, faites-le mais pas avec de la crème 0%! Mangez de vrais produits, non transformés, non allégés. Manger de temps en temps de la crème, du beurre, du fromage blanc est mieux que de manger tous les jours des produits allégés.

8. Fringales, non merci!

En cas d’envies subites de dévorer une tablette de chocolat, respirez!! Prenez le temps de vous recentrer et respirez avec le ventre pendant quelques minutes. Vous pouvez aussi boire un verre d’eau pour calmer la fringale.

Astuces: L’huile essentielles de géranium rosat est magique sur les envies et fringales. Mettez 1 goutte sur les poignets, frottez et respirez! La fringale va partir aussi vite qu’elle est venue.

9. Écoutez-vous

Si vous n’avez pas faim au réveil, ne vous forcez pas à prendre un petit déjeuner. Mangez quand vous en ressentez le besoin.  Votre corps sait et vous fait savoir quand il a besoin d’être nourri.

Astuces: Emportez des fruits, des oléagineux et un carré de chocolat noir en cas de faim. Ça vous évitera de vous jeter sur une chromatine ou des gâteaux trop sucrés.

IMG_4010

10. Faites vous plaisir

Je ne le dirais jamais assez… Mangez ce que vous avez envie, trouvez votre équilibre. Ne soyez pas frustré, ne vous privez pas d’une part de gâteau au chocolat si vous en avez envie, équilibrez juste votre prochain repas.

Astuces: Faites-vous de belles assiettes, colorées, avec plein de légumes. Vous mangerez avec plus de plaisir.

Et vous, quelles sont vos astuces pour une vie saine?