Consommer responsable à l’arrivée d’un enfant, c’est possible

Budget serré, convictions écologiques et/ou personnelles, envie de faire différemment… L’arrivée d’un enfant dans un couple est un grand bouleversement qui engendre de nombreuses dépenses. Bien sur que si l’on désire tout acheter neuf, c’est largement faisable. De nombreux magasins et sites web de puériculture propose tout un tas d’objets « indispensables » à la venue de cet enfant.

On peut avoir tendance à tout vouloir neuf, à surcharger les listes de naissances de choses dont on ne se servira pas, de vêtements qui ne seront pas mis forcément, « d’au cas où »… D’autres solutions existent, plus écologiques, plus respectueuses de l’environnement et plus économiques.

Il ne s’agit pas ici de culpabiliser les futurs parents qui souhaitent tout acheter neuf pour accueillir leur enfant. Chacun fait comme il veut et comme il peut. La démarche de choisir au maximum du seconde main nous est personnelle. Il n’y a pas de démarche parfaite ou meilleure qu’une autre. Je respecte les convictions et les démarches de chacun.

Prêt et location de matériel

Certaines associations prêtent ou louent du matériel de puériculture pour un montant dérisoire par rapport au prix d’achat neuf et à la durée d’utilisation du matériel. Renseignez-vous auprès de votre commune, de la CAF qui ont des contacts dans ces associations.

J’ai trouvé aussi des associations qui prêtent des couches lavables et je trouve cette idée géniale car on peut être un peu perdu au début. J’avoue avoir cherché beaucoup d’infos sur le web sur les couches lavables mais être noyées sous toutes ces infos. Pouvoir se retourner vers une association où l’on donne des conseils pratiques et où l’on peut poser toutes les questions qui nous passent par la tête et échanger est très pratique et intéressant.

Prêt et don entre amis et famille

Les amis et la famille ont souvent des trésors cachés qui peuvent vous servir. On s’en fiche que le transat ait servi pour tous les petits de la famille tant qu’il est en bon état et toujours sécuritaire. Pareil pour les vêtements qui sont souvent mis une ou deux fois, qui ne sont pas abimés et qui peuvent servir encore.

Les sites web de vente d’occasion

Vous trouverez des jolies pépites sur internet. Vinted, Le Bon Coin, Marketplace regorgent de lot de vêtements, de matériel de puériculture en bon état voire neuf pour des prix intéressants.

Les magasins d’occasions, les dépôts-ventes, les vide-poussettes

Vous pouvez trouvez aussi dans les dépôts-ventes des choses dont vous avez besoin en bon état. Il faut prendre le temps de fouiller et aimer ça! Ça vaut le coup de se lever un peu plus tôt le dimanche pour aller faire un tour aux vide-poussettes autour de chez vous pour dénicher ce que vous désespériez de trouver.

Tenter de réaliser des créations

Les lingettes jetables sont facilement remplaçables par des lingettes en tissus et réalisables. Dans votre entourage, il y a surement une couturière à ses heures perdues ou un amis fan de tricot qui se fera un plaisir de vous aider à réaliser de jolies créations (lingettes, vide-poche, gilet, bonnet, chaussons…). Vous pouvez aussi vous lancer dans la fabrication de lingettes, de couverture ou de bonnet après un cours de couture ou une après-midi passée en compagnie de tricoteuses!

Comment ne pas se surcharger d’objets dont on ne va pas ou peu se servir?

Le mot d’ordre est ORGANISATION!

Personnellement, j’ai demandé à mes amis qui ont déjà des enfants ce qu’ils trouvaient vraiment nécessaire, ce dont ils ne se sont pas passés et ce qu’ils trouvaient inutiles. J’ai ensuite pris le temps de faire une liste de ce qui me paraissait nécessaire pour moi. J’ai comparé les listes et suis allée ensuite me renseigner sur le web. Mon compagnon et moi avons pris le temps de voir ce qui était important pour nous et avons commencé à rechercher ce qu’on voulait en seconde main.

Nos amis ont aussi vidé leur garage et les armoires de leurs petits. Nous avons donc des vêtements pour anticiper les pics de croissance de la grenouille.

Je tiens un carnet avec ce dont nous avons besoin que je mets à jour à chaque fois qu’il se remplis, qu’on nous offre un cadeau ou que l’on trouve notre bonheur. Par exemple, il nous manque des pyjamas en 1 mois. J’axe ma recherche sur ces pyjamas. Au niveau de la quantité, j’essaie de calculer pour avoir une dizaine de pièces pour ne pas passer mes journées à faire tourner le lave-linge tout en pouvant changer en cas d’incidents.

J’ai investi dans une machine à coudre et ai demandé de l’aide aux amies couturières qui m’entourent. J’ai pu réaliser des lingettes, des couvertures et des bavoirs. Je laisse le tricot aux membres de ma famille qui sont plus doués que moi! J’ai commencé des chaussons mais ça n’a pas été une grande réussite!

Nous avons mis sur la liste de naissance ce que nous ne trouvons pas autour de nous en seconde main. Notre famille étant éparpillée, nous les encourageons à chercher autour d’eux ce qui nous manque en seconde main si c’est possible et s’il le veule.

Notre démarche de ne pas surconsommer, d’acheter en seconde main et de limiter notre empreinte écologique est « notre problème ». Si la famille veut adhérer, c’est avec plaisir mais ce n’est pas une obligation.

Pour ce qui est de ce que nous n’avons pas trouvé en seconde main, nous l’achèterons neuf. Ça concerne le siège auto car ça nous paraissait logique d’avoir un produit sécuritaire et au norme ainsi que le matelas du lit cododo. Je n’achèterais pas un matelas pour moi d’occasion donc ça parait normal d’en prendre un neuf pour la grenouille.

J’arrête de gérer mes émotions

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de ressentir une émotion désagréable et de faire comme si ce n’était rien? De ravaler et de tout faire pour arrêter de ressentir les sensations provoquées par cette émotion? De refouler cette émotions bien loin, de mettre un mouchoir dessus et de l’oublier?

Moi oui. Tout le temps. Je m’aperçois que je m’empêche de vivre mes émotions pour ne pas déranger, pour ne pas m’imposer, pour ne pas m’exprimer. Je gère mes émotions en fonction d’où je suis et avec qui je suis. Je m’adapte à la situation sans prendre en compte ce que je ressens, comme la plupart des personnes en fait.

Pourquoi? Parce que ça ne se fait pas, parce qu’exprimer ce que l’on ressent nous fait paraitre faible aux yeux des autres, parce que les émotions doivent rester « privées », parce qu’aussi c’est plus simple de faire l’autruche que de réfléchir à pourquoi cette émotion est présente à ce moment précis. Du coup, quand la cocotte est trop pleine, tout sort en même temps, pas forcément au bon endroit et pas dans le bon ordre non plus!

Aujourd’hui, j’ai commencé par faire de la méditation, il fait beau et j’ai bien avancé sur mon travail du jour. Mon mémoire est fini et est en relecture dans ma famille. J’avance sur mes révisions pour mon examens. Je travaille sur des projets pour les mois à venir. Bref, une journée normale sans stress. Sans aucun élément déclenchant extérieur, j’ai ressenti une vague de tristesse et de peur m’envahir. D’un coup, j’avais la sensation d’être enveloppé dans un brouillard épais, mon corps pesait dix tonnes et mon mental s’est mis à tourner à deux cent à l’heure avec une remontée violente de souvenirs tristes, de moments de peur et d’angoisse. Pourtant, rien ne présageait cette sortie en puissance de ce mal-être tapit au fond de moi.

Au lieu de faire comme d’habitude, de mettre un mouchoir dessus, j’ai arrêté ce que j’étais en train de faire et je me suis allongée par terre. J’ai fermé les yeux et pris le temps d’accueillir tout ce qui remontait et qui avait besoin de sortir. J’ai imaginé que ces émotions violentes et douloureuses étaient de grosses boites noires en train de déborder. Mentalement, j’ai pensé « ok, je ressens ces émotions au plus profonds de moi. Je sais que vous êtes là et que vous avez besoin de sortir. » Pendant quelques minutes, je me suis concentrée sur ma respiration en me répétant « J’inspire de la lumière et j’expire toutes les émotions que je ne veux pas garder. » Ça m’a pris dix minutes pour expirer et faire partir toutes ces émotions. J’ai tranquillement ouvert les yeux et me suis levée soulager et plus légère.

Au lieu de rejeter ces émotions, j’ai fait le choix de les vivre, de les reconnaitre, de prendre conscience qu’elles étaient juste transitoires pour qu’elles ne me contrôlent pas. Les laisser s’exprimer et s’évaporer a été ma plus belle expérience de la journée. Je voulais la partager avec vous.

À partir d’aujourd’hui, je vis mes émotions, je ne les gère plus.

Mes non-résolutions pour 2018

Le compte-à-rebours est lancé, 2018 arrive à grande vitesse… et avec elle, toutes les résolutions, les bonnes intentions, les idées à mettre en place pour passer une année épanouissante à tout point de vue… Non, pas pour moi, merci!!

Frustrations, non merci!

Pour chaque résolution non tenue, mon taux de culpabilité grimpe en flèche avec le sentiment de ne pas être capable de tenir « une promesse » que je me suis faite… Bref, auto-flagellation, frustrations, stress au max et déception font descendre mon moral dans mes chaussettes.

Résolutions farfelues, bonjour!

Je partage avec vous mes résolutions des dernières années plus farfelues les unes que les autres (je me demande où je vais chercher tout ça!!):

  • Apprendre le russe (aucun voyage de prévu)
  • Me lever à 5h tous les matins pour faire le « Morning Miracle » (ma coloc pourra vous dire que je ne suis pas du tout du matin!!)
  • Aller courir tous les soirs de la semaine
  • Perdre 5kg en 10 jours en ne mangeant que de la soupe et de la compote (ça ne fonctionne pas!)
  • Faire du bateau (j’ai le mal de mer….)
  • … je vous passe le reste!
Et cette année?

Terminées les résolutions improbables, impossibles à tenir! Les deux seules résolutions que je prends sont de profiter au maximum de l’année à venir et de me faire plus confiance.

 

Et vous, quelles sont vos good résolutions pour 2018?

 

Essence d’Orange Douce, une bouffée de joie

L’essence de Citrus sinensis L. est un rayon de soleil au quotidienCalmante,rééquilibrante, elle sera en diffusion dans l’air ambiant votre alliée bonheur et bonne humeur.

A utiliser sans modération, elle calmera les peurs, les angoisses, les inquiétudes etfavorisera le sommeil des grands comme des petits. L’essence d’Orange Douce sera une aide en cas de surmenage et d’épuisement physique et psychique. Elle sera aussi l’alliée des étudiants en révisions et en examens grâce à ses propriétés toniques et rassurantes.

2 gouttes sur un mouchoir ou sur les poignets et on respire lentement, calmement. On peut aussi la prendre par voie orale, 2 gouttes sur un comprimé neutre, une cuillère de miel, un sucre ou une cuillère d’huile végétale.

oranges-2903106_1920.jpg

En cas de maux de ventre, elle soulage la douleur et aide à digérer.

2 gouttes diluées dans 50% d’huile végétale pour les adultes et diluées dans 90% d’huile végétale pour les petits (soit 1 goutte d’huile essentielle pour 1 goutte d’huile végétale) et on masse doucement le ventre.

Attention!!! Cette essence est photosensibilisante. On ne s’expose pas au soleil après en avoir ingérer, après s’être massé avec! 

L’essence d’Orange Douce se mariera très bien en diffusion avec la Lavande Fine, le Petit Grain Bigaradier, la Camomille Romaine, l’Ylang-Ylang ou encore la Verveine Odorante.

C’est une bouffée de joie, de bonne humeur pour le corps et l’esprit. Une respiration complète de cette essence, le corps se détend, l’esprit s’apaise…

essential-oils-1433694_1920

Précautions d’emploi des huiles essentielles

Reportez-vous aux précautions d’usages et d’utilisations relatives à chaque huile essentielle. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de l’utiliser. Ne pas utiliser chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante. N’utilisez jamais une huile essentielle pure sur la peau.

Attention

Ces propriétés, indications et modes d’utilisation ne sont en aucun cas un avis médical. Ils sont issus d’ouvrages spécialisés en aromathérapie, sont donnés à titre informatif et ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité.

Naturopathie et Grippe – Nature, Bien-Être et Moi

La Grippe, virus, microbe?

C’est une maladie infectieuse due à un virus, le Myxovirus influenzae. Tous les ans, elle revient en force dans le monde entier: on parle alors de l’épidémie de grippe. Très contagieuse, il est important de se protéger de la grippe. Elle s’accompagne souvent de fièvre, de courbatures et de maux de tête.

L’épidémie se répand très rapidement car le virus se transmet par les voies respiratoires et par contact avec un objet ou avec une personne contaminés.

virus-1812092_1920.jpg

La prévention
  • Un terrain sain

Important en naturopathie, le terrain est ici tout. Plus votre terrain sera sain, détoxiqué,plus les microbes et les virus seront inoffensifs. Plus votre terrain est encrassé, plus votre corps va essayer de nettoyer les déchets qu’il contient et va se servir des virus et des microbes pour faire se nettoyage. Il faut donc faire des détox régulières pour assainir son terrain.

  • Un système immunitaire au top

Votre système immunitaire défendra votre corps plus facilement si votre terrain est sain.Il ne sera pas sur tous les fronts et pourra se concentrer sur les attaques répétées des virus et des microbes.

  • Une alimentation riche en fruits et légumes

Les fruits et les légumes frais apportent les vitamines et les minéraux dont le corps abesoin pour faire face aux attaques des virus et des microbes.

  • Un soupçon d’activité physique

Activer votre corps permet de booster votre système immunitaire et de vous recentrer sur vous-même. L’activité physique aide aussi à gérer ses émotions et son stress. 

  • Une bonne gestion du stress et du sommeil

Fatigue, nerfs en pelotes, surmenage, burn out usent le corps et l’esprit. C’est souvent à ce moment-là que se déclarent rhumes et autres joyeusetés qui nous épuisent encore plus. Veillez à dormir suffisamment, à respecter votre rythme. Prenez du temps pour vous, reposez-vous, ressourcez-vous.

  • Une bonne hygiène

Pensez à bien vous laver les mains plusieurs fois par jour.

Une aide naturelle
  • Aromathérapie

Les huiles essentielles peuvent vous aider à affronter l’épidémie de grippe:

mélangez 2 gouttes d’huiles essentielles d’eucalyptus radié, de tea-tree et de ravintsara dans un cuillère à café d’huile végétale et massez-vous le dos, le thorax et la voute plantaire plusieurs fois par jour.

Vous pouvez aussi vous faire un miellat pour garder la forme (article 5 recettes de miellat…).

  • Phytothérapie

leaf-2562369_1920.jpg

Les tisanes de thym, de citron et de gingembre seront vos alliées pour lutter efficacement pendant l’épidémie et soutenir votre système immunitaire. Profitez de votre tisane pour prendre un moment de repos, une pause dans vos journées bien chargées.

L’ail, l’oignon et le poireau, riches en soufre, sont à ajouter à votre alimentation pour leur propriété antimicrobienne et détoxifiante.  Saupoudrer vos plats de curcuma et de gingembre. cold-1972619_1920.jpg

Si les symptômes persistent plus de 48h, consultez un médecins rapidement.

Un naturopathe vous apportera une approche naturelle et personnelle qui aidera votre système immunitaire à se renforcer de façon naturelle. Cela vous aidera à prévenir l’apparition des troubles et des maladies dûs à un sytème immunitaire affaibli. 

Pour plus d’informations…

5 recettes de miellat pour garder la forme cet hiver

Allié des grands et des petits, les vertus du miel ne sont plus à démontrer. Idéal pour sucrer les thés tisanes qui accompagnes notre hiver, le miel a aussi la propriété de très bien conserver les huiles essentielles.

Préparer son miellat maison est plus pratique: un seul petit pot associant tous les bienfaits du miel aux nombreuses propriétés des huiles essentielles.

Les huiles essentielles sont interdites pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes épileptiques et asthmatiques.

th

Pour un hiver en pleine forme, je vous propose 5 recettes faciles à réaliser:

Renforcer son système immunitaire:

Dans un petit pot, mélanger plusieurs cuillères à café de miel. Pour 1 cuillère à café, ajoutez:

  • 1 goutte d’huile essentielle de Citron
  • 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara
  • 1 goutte d’huile essentielle de Tea-tree

Mélangez et prenez 1 petite cuillère de ce mélange 3 fois par jour. Vérifiez que les huiles essentielles sont bien mélangées au miel.

Petits rhumes et nez qui coulent

Dans un petit pot, mélanger plusieurs cuillères à café de miel. Pour 1 cuillère à café, ajoutez:

  • 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus radié
  • 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara

Mélangez et prenez 1 petite cuillère de ce mélange 3 fois par jour. Vérifiez que les huiles essentielles sont bien mélangées au miel.

Toux grasses

Dans un petit pot, mélanger plusieurs cuillères à café de miel. Pour 1 cuillère à café, ajoutez:

  • 1 goutte d’huile essentielle de Myrte verte
  • 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara
  • 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus radié

Mélangez et prenez 1 petite cuillère de ce mélange 3 fois par jour. Vérifiez que les huiles essentielles sont bien mélangées au miel.

essential-oils-1433694_1920.jpg
Toux sèches

Dans un petit pot, mélanger plusieurs cuillères à café de miel. Pour 1 cuillère à café, ajoutez:

  • 1 goutte d’huile essentielle de Cyprès de Provence (Attention!! Cette huile essentielle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes et aux personnes qui ont des pathologies hormonodépendantes)
  • 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara
  • 1 goutte d’huile essentielle de Tea-tree

Mélangez et prenez 1 petite cuillère de ce mélange 3 fois par jour. Vérifiez que les huiles essentielles sont bien mélangées au miel.

Fatigue de l’hiver

Dans un petit pot, mélanger plusieurs cuillères à café de miel. Pour 1 cuillère à café, ajoutez:

  • 1 goutte d’huile essentielle de Basilic exotique
  • 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara
  • 1 goutte d’huile essentielle de Petit grain bigaradier

Mélangez et prenez 1 petite cuillère de ce mélange 3 fois par jour. Vérifiez que les huiles essentielles sont bien mélangées au miel.

Belles réalisations!